Actualités de l'assurance pour les entreprises

Le gouvernement ajoute 7,2 milliards d'euros aux aides aux entreprises

Publié le 12 mai 2021
 | Rédigé par
329 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
cochon-tirelire-argent

La somme ajoutée aux aides d'urgence serviront pour faciliter la transition jusqu'à l'été

Pour tenir jusqu'à l'été, Bercy prévoit d'ajouter 7,2 milliards d'euros aux aides aux entreprises. Le fonds de solidarité en profitera très majoritairement, mais le chômage partiel est également concerné. Cette somme devrait aider les entreprises françaises faire face à la crise sanitaire de Covid-19.

7,2 milliards d'euros pour tenir jusqu'à l'été et faciliter le déconfinement

C'est une somme conséquente qu'annonce Bercy pour aider les entreprises. Le gouvernement vient faire passer un décret d'avance à l'Assemblée Nationale pour accroître les aides destinées aux entreprises dans le cadre de la crise de Covid-19. D'après les informations des Échos, la somme prévue par Bercy est de 7,2 milliards d'euros. Un décret d'avance permet au gouvernement de pourvoir des crédits en situation d'urgence, pour un maximum de 1 % du montant des crédits de la loi de Finances initiale. Or, ils étaient de 723,5 milliards d'euros ; ces 7,2 milliards sont donc la somme quasi maximale de ce qui était permis.

Cette somme servira à sortir du troisième confinement, qui a grandement mis en difficulté l'économie française. En effet, les 35 milliards d'euros qui avaient été prévus pour financer les diverses aides d'urgence sont sur le point de tomber à zéro, alors que le gouvernement avait déjà ajouté du budget pour aider les entreprises. « Ce sont des sommes gigantesques, mais il faut bien que la phase de transition dans laquelle entrent les entreprises soit financée. Espérons que ce soit un dernier coup de collier à mettre pour une reprise dans de bonnes conditions, avant que nous puissions revenir à des temps plus normaux pour les finances publiques », explique Eric Woerth, président de la commission des Finances de l'Assemblée.

Une somme qui servira principalement à abonder le fonds de solidarité

Sur le total de cette somme, 6,7 milliards seront dédiés au fonds de solidarité Covid. « C'est l'élément clef pour la réponse à l'urgence économique aujourd'hui, la béquille qui doit permettre aux entreprises d'avancer vers la reprise », justifie le président de la commission. Au départ, le fonds avait été abondé à hauteur de 19 milliards d'euros pour 2021, mais 12,8 milliards avaient déjà été requis entre janvier et mai. Un abondement supplémentaire semblait donc nécessaire. En 2020, 15 milliards d'euros avaient été mis à disposition pour le même usage. Mais le ministre de l'Économie Bruno Le Maire avait décidé de l'élargir pour cette année. Il devrait être progressivement retiré d'ici à la fin du mois d'août.

Les 500 millions d'euros restants seront dédiés au financement du chômage partiel. Cette somme est bien moindre que celle qui a pu être mobilisée pour 2020, où un total de 27,6 milliards avaient été mis à disposition pour le financer. Car si l'économie est toujours en difficulté, l'activité a été mieux maintenue en 2021 pendant cette crise.

Enfin, Bercy prévoit de présenter au début de l'été un nouveau budget rectificatif. À cette occasion, les montants dédiés aux aides d'urgence seront réétudiés. En outre, le gouvernement pourrait annoncer l'allongement de la possibilité de contracter un PGE (prêt garanti par l'État).

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier