Actualités de l'assurance pour les entreprises

Les primes d'assurances professionnelles ont augmenté de 11 % en 2021

Publié le 22 février 2021
 | Rédigé par
1174 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
inflation

S'assurer en tant que professionnel coûte plus cher en 2021

Mauvaise nouvelle pour les assurés professionnels : les primes des assurances professionnelles ont augmenté d'en moyenne 11 % pour cette année 2021. Dans son étude, Coover remarque aussi que tous les secteurs d'assurance pro subissent des hausses de tarifs. Les hausses les plus importantes sont constatées sur l'assurance RC (responsabilité civile) des dirigeants et sur l'assurance cyber risques, ce qui étonne peu au vu de la recrudescence des risques cyber en 2020.

Tous les secteurs de l'assurance professionnelle constatent des hausses

En 2021, l'augmentation moyenne des primes d'assurances professionnelles est de 11 %, d'après la dernière étude de Coover, courtier en assurances professionnelles, et ce « malgré le contexte économique engendré par la crise sanitaire et les appels à la solidarité », tel que le mentionne le courtier. Ce que l'on remarque en outre, c'est que tous les secteurs de l'assurance pro sont touchés :

Produit Augmentation moyenne en 2021
Assurance auto professionnelle (y compris flotte auto) +2 %
Assurance collective (mutuelle et prévoyance) +4 %
Assurance individuelle TNS (mutuelle et prévoyance) +4 %
Assurance responsabilité civile professionnelle (RC pro) +17 %
Assurance cyber risques et fraude +27 %
Assurance RC des dirigeants +30 %
Assurance multirisque pro ((y compris pertes d'exploitation) +12 %
Moyenne +11 %

L'étude a été réalisée auprès de 14 partenaires de la start-up en janvier 2021 et croisées avec les données publiques disponibles. « La moyenne des augmentations tarifaires a été obtenue en pondérant la prime moyenne de chacun des contrats d’assurance professionnelle », précise Coover.

Comment expliquer ces augmentations des primes ?

Alors que le contexte actuel prêterait à la modération tarifaire et que les assureurs ont fait des économies sur certains produits d'assurance tels que l'assurance auto ou habitation, ces derniers ont choisi d'augmenter les primes. Pourquoi ? Les compagnies d'assurance avancent principalement deux arguments.

D'une part, l'année 2021 sera marquée par les conséquences majeures de la crise de Covid-19 ; in fine, le taux de défaillance des entreprises sera important. Les hausses de ces défaillances sont estimées entre 2 % et 25 % ; de surcroît, 175 000 emplois seraient menacés. Ce sont donc des risques à potentiellement assurer et représentant un coût important. De plus, cela entraînera des cotisations en moins à récupérer pour les assureurs.

D'autre part, les assureurs allèguent anticiper la création d'un nouveau régime d'assurance pandémie. En effet, Jean Castex avait annoncé la mise en place d'une nouvelle assurance pandémie qui serait financée par un partenariat entre les secteurs publics et privés. Avec ces augmentations des primes d'assurances professionnelles, le coût à régler de ce nouveau régime pour les assurés serait moins important.

Rappelons également que les assureurs ont choisi d'augmenter les primes d'assurances pour les particuliers. Agéa observe une augmentation moyenne de 4,3% pour les assurances auto, +2,8% pour la santé et 4,66% pour la multirisque habitation. Pour Coover qui cite l'Argus de l'assurance, « les assureurs semblent anticiper le pire en augmentant considérablement le prix des cotisations. »

Le gouvernement est intervenu pour limiter ces augmentations ?

À savoir que le gouvernement est tout de même intervenu pour limiter ces hausses des primes. Pour préserver les secteurs les plus touchés pour la restauration et l'événementiel, le ministère de l'Économie a contraint les assureurs à geler les primes des assurances multirisques professionnelles. Les compagnies ont bien entendu appliqué les mesures du gouvernement, bien que le PDG d'AXA ait dénoncé un « chantage » et le directeur général de Groupama une « prise d'otage ».

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier