Actualités de l'assurance pour les entreprises

Professionels : que faut-il retenir des annonces du 14 janvier de Jean Castex ?

Publié le 18 janvier 2021
 | Rédigé par
155 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
chat-teletravail-ordinateur

Les consignes concernant le télétravail ne changent pas

Les indicateurs sanitaires se sont dégradés durant la période précédente. Le Premier ministre Jean Castex a donc annoncé diverses mesures pour endiguer la propagation de l'épidémie au cours de son allocution du 14 janvier 2021. On retiendra notamment la mise en place d'un couvre-feu national de 18 heures à 6 heures. En outre, l'éventualité d'un reconfinement n'a pas été écartée si les indicateurs sanitaires venaient à se dégrader encore.

Le discours de Jean Castex du 14 janvier

L'actualité concernant le Covid-19 n'est guère réjouissante : le nombre de cas est en hausse, la vaccination n'est pas assez rapide, les vagues s'enchaînent et de nouveaux variants plus contagieux ont fait leur apparition. Par conséquent, le gouvernement a décidé de durcir les mesures sanitaires ; Jean Castex a annoncé les différents dispositifs en vigueur lors d'une conférence de presse le jeudi 14 janvier. Que faut-il en retenir pour les professionnels ?

Les mesures à retenir pour les professionnels :

Couvre-feu national à 18 heures à partir du 16 janvier « pour au moins 15 jours »

La première mesure à retenir est l'instauration d'un couvre-feu dans toute la France à partir de 18 heures et jusqu'à 6 heures du matin. Cette mesure prendra effet à partir du samedi 16 janvier et sera d'actualité « pour au moins 15 jours », d'après les propos du ministre. En effet, le taux d'incidence est à présent supérieur à 50 cas pour 100 000 habitants dans l'intégralité du territoire.

Pour le moment, la situation sanitaire en France reste « maîtrisée », mais « fragile », a expliqué Jean Castex. Cette inquiétude provient de la circulation « active » du Covid-19 en France, qu'il faut ajouter à « l'élément nouveau que constitue l'émergence d'une nouvelle souche plus contagieuse du virus ».

Les commerçants encouragés à travailler le dimanche et sur le temps de midi

Ce n'est pas une nouvelle : de nombreux commerçants sont en grande difficulté à cause des restrictions sanitaires en lien avec la crise de Covid-19. Ainsi, le Premier ministre les a encouragé à « se saisir des possibilités d'ouvertures supplémentaires sur la pause déjeuner » afin d'éviter groupements de clients dans les enceintes des boutiques et magasins. En outre, il a invité les commerçants à exercer le dimanche en faisant usage des dérogations en place dans la plupart des départements.

« Des dérogations permettant l'ouverture des commerces le dimanche ont également été accordées par certaines collectivités locales suite aux concertations menées par les préfets. J'invite, là aussi, les commerçants à s'en saisir », a expliqué Jean Castex.

Télétravail : les consignes ne changent pas

Quant à la question du télétravail, les consignes ne changent pas. Pour ceux dont « la totalité des tâches peuvent être faites à distance », le télétravail reste de mise à 100 %. Toutefois, l'assouplissement prévu depuis le 7 janvier dernier reste d'actualité : les salariés en éprouvant le besoin peuvent se rendre jusqu'à un jour par semaine sur le lieu de travail.

Quelques ajustements du Fonds de solidarité

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a également annoncé quelques modifications du Fonds de solidarité destiné aux entreprises en difficulté :

  • la vente à distance et à emporter ne sera plus comptabilisée dans le chiffre d'affaires pour le calcul des aides du Fonds ;
  • les fournisseurs accusant d'une perte de 70 % ou plus sur le chiffre d'affaires pourront avoir accès à une aide couvrant 20 % de leur chiffre d'affaires de 2019 et pour un maximum de 200 000 euros ;
  • un maximum de 70 % des coûts fixes des entreprises réalisant plus d'un million de chiffre d'affaires mensuel seront pris en charge.

Le remboursement des PGE est décalé d'un an

En mars dernier, des PGE (prêts garantis par l'État) avaient été mis en place pour venir en aide aux entreprises en difficulté. Les remboursements devaient débuter dans le courant du mois de mars. Toutefois, Bruno Le Maire a précisé que les entreprises le souhaitant pourraient « différer d'une année supplémentaire ce remboursement », quel que soit le secteur d'activité et la taille de l'entreprise.

Le coût des nouvelles aides aux entreprises : 4 milliards d'euros par mois

Le coût de ces nouvelles aides destinées aux entreprises a été estimé à 4 milliards d'euros par mois, d'après les dires du ministre de l'Économie : augmentation du Fonds de solidarité, exonérations de charges, aides ciblées pour certains secteurs... Tout en sachant que ce chiffre ne prend pas en compte les coûts en lien avec le chômage partiel.

Les contrôles aux frontières sont renforcés et des tests PCR négatifs exigés pour les non-européens

Pour les professionnels ayant des collaborateurs à l'étranger, de nouvelles mesures sont en place. Tout d'abord, les contrôles aux frontières sont renforcés. « Tous les voyageurs qui souhaitent venir en France en provenance de pays extérieurs à l'Union européenne devront effectuer un test (PCR) avant de partir », a allégué Jean Castex. En outre, ces derniers devront « s'engager sur l'honneur à s'isoler pendant 7 jours une fois arrivés, et refaire un test PCR à l'issue » de cette période.

Quelles mesures pour les écoles ?

Quant aux écoles, la fermeture n'est pas d'actualité. En revanche, les activités sportives en milieu fermé sont suspendues. De plus, un protocole sanitaire renforcé est mis en place pour les cantines. Les lycéens ne retourneront pas en classe le 20 janvier prochain, mais continueront les cours en présentiel et distanciel.

Quelles mesures pour les universités ?

Enfin, pour les universités, une reprise « très progressive » en présentiel est au programme. À partir du 25 janvier, les TD en première année pourront être effectués en demi-groupes. Par la suite, cette mesure s'étendra « si la situation sanitaire le permet, aux étudiants des autres niveaux. »

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier