Actualités de l'assurance pour les entreprises

Covid-19 : le télétravail peut-t-il être généralisé en entreprise ?

Publié le 31 août 2020
 | Rédigé par
488 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
ordinateur-clavier-teletravail

48 % des salariés désireraient télétravailler tous les jours

La période de confinement a été un genre de « crash-test » pour le télétravail en France. De nombreuses entreprises pouvant se le permettre ont mis en place des dispositifs afin que leurs salariés puissent continuer à travail depuis leur domicile. Mais face à la recrudescence de cas de Covid, de nouvelles mesures sanitaires plus restrictives ne sont pas à exclure. Le télétravail pourrait-il alors se généraliser en entreprise ?

Jean Castex veut faire du télétravail un « fait de société »

Alors que le port du masque est sur le point de devenir obligatoire en entreprise, le Premier ministre Jean Castex voit d'un bon œil le télétravail. Ce dernier a récemment rencontré les partenaires sociaux avec pour objectif de mieux réglementer cette pratique qui semble malgré tout séduire de plus en plus d'entreprises. Mais lors de son passage sur France Inter, il n'a pas précisé les modalités du dispositif à instaurer pour encadrer le télétravail ; ces mesures devraient être prises au cas par cas en fonction des entreprises. « Le message doit être cohérent partout, il faut que la vie économique reprenne. Le principe est simple : on repart au travail, et cela peut être tout à faire du télétravail », a insisté Jean Castex.

Le télétravail est un « effet positif et structurel de la crise », selon le ministre

Pour le Premier ministre, le télétravail n'avait « pas très bonne presse » avant la crise du coronavirus Covid-19 ; certains estimaient qu'il était l'outil des « fainéants ». Toutefois, cette période de crise pourrait justement changer les regards sur le télétravail. « Voilà un effet positif et structurel de la crise. On va se mettre à regarder différemment le télétravail, et même se dire que le télétravail s'organise », a asséné l'ancien maire de Prades. Il a également déclaré avoir consulté les partenaires sociaux afin de « faire des propositions pour savoir, entreprise par entreprise, comment le télétravail peut être amélioré, optimisé et devenir un fait de société ».

48 % des salariés sont prêts à passer en télétravail complet

Et une généralisation du télétravail ne serait pas pour déplaire aux salariés. En juin dernier, une étude CSA pour le groupe Malakoff Humanis avait sondé que 84 % des salariés en télétravail désiraient poursuivre le travail à distance, période de confinement ou non. En effet, beaucoup apprécient la plus grande souplesse et flexibilité que permet ce mode de travail. Sont aussi plébiscitées l'autonomie et la responsabilisation permise par le télétravail.

En outre, une étude menée par Ipsos pour Welcome to the Jungle et relayée par BFM a révélé que 48 % de l'échantillon sondé désirait télétravailler tous les jours de la semaine. Mais d'après le même sondage, moins d'un quart des DRH ont indiqué vouloir mettre en place un tel dispositif.

Le télétravail a beaucoup reculé suite au déconfinement

D'autant plus qu'en France, la pratique du télétravail a beaucoup reculé depuis la fin du confinement et ce malgré le Covid. Un sondage publié par Les Echos et réalisé par Yougov pour la société Cardiosens au début du mois d'août, sur un échantillon de 4 000 personnes en France et autant au Royaume-Uni, a également montré que 27 % des personnes en situation d'emploi avait été en télétravail durant le confinement. Ce chiffre est tombé à 15 % trois mois après la date de déconfinement. Et à Paris, cette chute a été encore plus drastique : la part de télétravail est tombée de 45 % à 22 %. L'Ile-de-France a vu cette part passer de 39 % à 14 %.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier