Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Commerçants : les soldes d'été vont-elles être reportées ?

Publié le 27 mai 2020
 | Rédigé par
319 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
fnac-boutique-commerce

Les soldes d'été pourraient être repoussées de 3 à 4 semaines

Les commerçants ont été parmi les plus touchés par la crise du coronavirus COVID-19. Après multiples mesures de soutien, un report des soldes a été souhaité par le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire ce lundi 25 mai. Ce report serait de trois semaines ou un mois. La proposition ne fait toutefois pas consensus chez les commerçants.

Bruno Le Maire se dit favorable à un report des soldes de « 3 à 4 semaines »

Les soldes étaient initialement prévues du 24 juin au 21 juillet prochains, mais pourraient bien être reportées à cause du COVID-19 et des conséquences économiques du confinement. À la fin du mois d'avril, Bruno Le Maire s'était déjà positionné en faveur d'une telle mesure pour répondre à une demande de l'Alliance du commerce. Pour lui, trois problématiques principales sont à prendre en compte : l'importance des stocks accumulés pendant les deux mois de confinement, les trésoreries mises à mal par les pertes d'exploitation que les assureurs ont du mal à indemniser, ainsi qu'une consommation qui ne redémarrera pas comme avant.

Le ministre s'est donc montré ouvert à un report des soldes de « trois à quatre semaines » sur le plateau de BFMTV. « J'ai beaucoup discuté avec les commerçants, il faut bien voir qu'ils ont perdu des semaines de trésorerie. Rideau fermé, pas un euro qui rentre dans les caisses », allègue-t-il. Il a également ajouté que les soldes dureraient bien 4 semaines et non 6 tel que l'avaient réclamé certains commerçants.

Aider les commerçants à reformer leur trésorerie

Reporter les soldes pourrait en effet permettre aux commerçants et autres propriétaires de boutiques et magasins de disposer de plus de temps pour pouvoir écouler leurs stocks sans avoir à casser les prix. Leur trésorerie ayant été fortement affectée par la baisse de la consommation, cela pourrait être bienvenu.

« Il faut imaginer ce que c'est quand on a une boutique de vêtements, de chaussures ou autre, et qu'on n'a rien vendu pendant trois mois, il faut pouvoir refaire sa trésorerie, et donc décaler les soldes de quelques semaines », insiste-t-il. « J'ai beaucoup discuté avec les commerçants et je suis favorable à un report des soldes de quelques semaines pour qu'ils refassent leur trésorerie. Nous allons continuer à en discuter avec les fédérations de commerçants. »

Pour le moment, l'annonce n'est pas officielle. Mais il serait prévu de faire débuter les soldes entre le 15 et le 22 juillet au plus tard. Cette date a notamment été avancée par la Confédération des commerçants indépendants de France et la Fédération des Détaillants en chaussures de France.

Les commerçants sont divisés à propos d'un possible report des soldes

La reprise de la consommation est effectivement lente en cette période de déconfinement, en particulier dans certains secteurs comme la vente de chaussures ou de vêtements. Mais la proposition du ministre de l'Économie et des Finances ne fait pas forcément consensus dans une telle situation.

Pour Yohann Petiot, représentant des grandes chaînes à l'alliance du commerce comptait sur un départ des soldes au plus tard le 1er juillet. « Nous prenons acte de cette décision mais ce qu'il faut, c'est qu'elles aient lieu le plus tôt possible, explique-t-il. Les clients ont un comportement d'épargne et les soldes inciteront à l'achat pour relancer l'activité. »

Du côté des indépendants, le sentiment est tout autre. « Je ne peux pas me permettre de faire des remises alors qu'on aura absolument pas fait la saison, constate Eric Mertz, patron de la Fédération nationale de l'Habillement. Il me faut au moins deux mois de vente à prix plein pour essayer de limiter au maximum la casse. » Pour lui, le 15 juillet est bien trop prématuré et il aurait souhaité un départ des soldes au 15 août.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier