Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Impacté par le Covid-19, Celio est placé sous procédure de sauvegarde

Publié le 24 juin 2020
 | Rédigé par
231 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
celio-boutique

Celio n'en est pas à sa première difficulté financière

L'enseigne de prêt-à-porter masculin détenue par la famille Grosman a subi la crise de Covid-19 de plein fouet a vu sa trésorerie faire face à de grandes difficultés. Ce lundi 22 juin 2020, Celio a sollicité le tribunal de commerce de Paris afin d'être placé sous procédure de sauvegarde. Une nouvelle qui n'est guère surprenante en prenant en compte la situation du secteur du textile dans le contexte actuel.

Plus de 1 500 magasins fermés dans le monde durant les mesures de confinement

Durant les divers confinements instaurés à travers le monde, Celio a dû fermer l'intégralité de ses magasins et boutiques, c'est-à-dire pas moins de 1 585 établissements dont 488 points de vente en France, 484 en Inde, 61 en Espagne et 61 en Italie. « La fermeture brutale pendant deux mois de ses 1 585 magasins dans le monde [...] a entraîné une perte de chiffre d'affaires pour le groupe de près de 100 millions d'euros entre mars et mai 2020 », informe l'enseigne au sein d'un communiqué.

À l'heure du déconfinement pour les entreprises, 300 magasins Celio sont encore fermés dans des pays toujours victimes de la pandémie de Covid-19. C'est un coup très dur pour la chaîne qui emploie plus de 4 000 salariés dans le monde. À savoir tout de même que ces difficultés financières ne sont pas les premières pour cette enseigne créée en 1978. Entre 2018 et 2019, Celio avait déjà fermé une vingtaine de boutiques, après son plan social en 2015 portant sur quinze postes au sein de son siège social localisé à Saint-Ouen.

Celio demande une procédure de sauvegarde sous la protection du tribunal de commerce

Sur un chiffre d'affaires annuel total de 800 millions d'euros, ces 100 millions de manque à gagner ajoutés à l'impossibilité de trouver un accord avec ses partenaires bancaires, Celio a été contraint de demander une procédure de sauvegarde. « N'ayant pu trouver un accord avec ses partenaires bancaires, Celio a décidé de placer la société Celio France ainsi que sa maison mère Celio International sous la protection du tribunal de commerce avec l'ouverture de procédures de sauvegarde », précise l'enseigne.

Disposant d'un actionnariat intégralement familial, elle entend ainsi « préserver sa trésorerie pendant les prochains mois afin de se donner du temps dans la reprise de l'activité commerciale et d’adapter la transformation déjà engagée ». Précisons également que cette procédure de sauvegarde ne concerne ni les filières étrangères de Celio, ni ses affiliés en France, ni ses franchisés à l'international. En outre, une procédure de sauvegarde s'adresse aux entreprises non-concernées par une cessation de paiement et permet à une société de se protéger de créanciers réclamant le paiement d'une dette.

Le secteur du textile a été mis en très grande difficulté par la crise de Covid-19

Celio n'est pas la seule enseigne à avoir grandement souffert de la crise économique engendrée par le Covid-19. L'ensemble du monde du textile a subi d'importantes pertes. Ainsi, d'autres grandes marques ont également perdu une part importante de leur chiffre d'affaires. Le 1er avril dernier, André, spécialisé dans les chaussures, a été placé en redressement judiciaire. Boris Saragaglia, PDG du site de vente en ligne Spartoo, propriétaire d'André, met notamment en évidence une accumulation des cries, d'abord les gilets jaunes, puis les grèves contre la réforme des retraites puis Covid-19.

Mais d'après Celio, la procédure de sauvegarde ni signifie pas la fin de l'enseigne. La présidente du groupe Gaëlle de la Fosse veut rassurer : « La vie d'une entreprise est de s'adapter aux imprévus. C'est ce que nous faisons aujourd’hui en sollicitant l'ouverture de procédures de sauvegarde afin de construire l'avenir dans les meilleures conditions ». Elle conclut : « Aujourd'hui, tous nos magasins en France ont rouvert leurs portes. La situation n'est évidemment pas revenue à la normale mais le redémarrage de nos ventes s'avère moins détérioré que ce que nous redoutions. Toutes nos équipes sont mobilisées pour surmonter cette crise et continuer à créer le Celio de demain. »

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier