Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Artisans : les serruriers provoquent la méfiance des Français

Publié le 10 février 2020
 | Rédigé par
110 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
porte-serrure

Parfois, le recours à un serrurier est nécessaire à des heures anormales, entraînant un surcoût

Les serruriers sont souvent appelés en urgence par les Français pour un problème de clés ou un dépannage. Pourtant, ils se méfient grandement de ces artisans. Tarifs, escroqueries, sentiment d'insécurité... le corps de métier sont très impopulaires. 54 % des Français ne leur font pas confiance, selon un sondage de l'Ifop.

1 000 plaintes par an contre les serruriers

La clé : un petit objet très simple, ancré dans notre quotidien, qui est essentiel, rassurant et protège. Dès lors que nos clés sont perdues, volées, cassées voire même oubliées, l'inquiétude monte et l'on se sent très vite en danger. Et pour palier ce genre de problèmes, les Français font appel aux serruriers. Néanmoins, on constate un millier de plaintes chaque année contre ces artisans, d'après le baromètre 2018 de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, la consommation et la répression des fraudes). C'est même la profession qui en reçoit le plus !

La confiance est au plus bas

Afin de comprendre d'où vient cette méfiance, une société spécialisée dans le dépannage en serrurerie, Hop' Dépannage, a fait appel à l'Ifop pour mener l'enquête. Et le bilan est sans appel : 54 % des Français ne font pas confiance aux serruriers. C'est de loin le score le plus important toute professions confondues, bien loin devant les garagistes (40 %), les plombiers (32 %), les chauffagistes (29 %) et les artisans du bâtiment en général (27 %). Géographiquement, c'est en Île-de-France que cette méfiance est la plus grande (68 % de l'échantillon), puis dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (64 %) et PACA (62 %).

Pourtant, la profession reste plébiscitée. Ainsi :

  • 37 % des Français ont déjà eu recours au moins une fois aux services d'un serrurier ;
  • 25 % doivent faire appel à un serrurier de façon imprévue ;
  • 24 % demandent leurs services lors d'un changement de porte d'entrée dans le cadre de travaux prévus ;11 % sont contraints de recourir à un serrurier à une heure anormale (soir, nuit) ;
  • 10 % font appel à un serrurier un dimanche ou lors d'un jour férié.

Tarification : les Français se sentent arnaqués

Mais comment les Français choisissent ils leur serrurier ? Trois critères entrent en jeu : la tarification (56 %), sur recommandation des assureurs (54 %) et sur recommandation de proches (52 %). On remarque donc bien que c'est la tarification qui rentre premièrement en ligne de compte. Et ils sont 55 % à se sentir arnaqués par un serrurier, et 74 % en région parisienne.

En effet, la défiance des Français envers les serruriers vient principalement des tarifs pratiqués et du manque de transparence autour de la facture finale. En moyenne, le coût total d'une intervention pour ouvrir une porte d'entrée à une heure anormale d'un jour ouvré s'élèverait à 335 euros. Et 51 % des sondés allèguent que ce prix n'avait pas été annoncé de façon claire et transparente par l'artisan avant l'intervention. En outre, 43 % d'entre eux jugent que la facture finale était plus importante que ce qui avait été convenu au départ. 40 % de l'échantillon jugent que les majorations d'interventions de nuit ou pendant le week-end sont trop onéreuses. Enfin, l'enquête révèle qu'un surcoût est parfois appliqué dans une situation où le serrurier est intervenu avec au moins trois heures de retard.

En dehors de ces problèmes d'ordre financier, 23 % des Français ont déjà retrouvé leur porte ou leur serrure endommagée après l'intervention d'un serrurier. 19 % d'entre eux ont dû changer leur porte a posteriori. Ainsi, 80 % désireraient que le gouvernement encadre plus strictement la profession.

Malgré tout, 81 % des Français reconnaissent tout de même l'efficacité du professionnel pour résoudre leur problème et 78 % qu'il prend le temps pour effectuer l'intervention. Finalement, 70 % se disent satisfaits du délai entre l'appel et l'arrivée du serrurier. Les serruriers honnêtes sont d'autant plus appréciés !

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier