Actualité de l'assurance : multirisque

Le courtier AssurOne se lance sur le marché de l'assurance professionnelle et des TNS

Publié le 08 septembre 2021
 | Rédigé par
190 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
contrat-signature

AssurOne ouvre son offre d'assurance aux professionnels

AssurOne, comme la plupart des courtiers grossistes, a bien été épargné par la crise sanitaire et économique de Covid-19. Et pour AssurOne, la meilleure défense est l'attaque. Le courtier se lance donc sur de nouveaux segments : l'assurance des professionnels et des TNS.

AssurOne élargit son activité de courtage à l'assurance des professionnels et des TNS

AssurOne faisait jusqu'alors partie des courtiers grossistes très investis sur le marché de l'assurance individuelle, autant côté dommages que santé. Le courtier comptait plusieurs partenaires de taille en la matière comme la Matmut. Il ne compte pas délaisser ce marché. Plus encore, il ambitionne de croître encore en améliorant l'expérience utilisateur, notamment côté digital. « Ce sont les clients qui font les marchés », assène le PDG d'AssurOne Eric Dodin. « L'époque où les assureurs imposaient les démarches et les processus aux clients est révolue, poursuit-il. Les Gafa ont transformé les habitudes des consommateurs. Ces nouvelles pratiques vont s'appliquer au monde de l'assurance. Nous devons être à la pointe de l'expérience utilisateur et faire en sorte que nos expériences soient celles de demain et non celles d'hier. »

Mais pour le courtier, il n'est pas question de rester campé sur ses positions. Avec la crise de Covid-19, AssurOne saisit l'occasion pour se lancer sur le segment de l'assurance dommages pour les professionnels. « Nous lançons en septembre deux nouveautés : un produit innovant pour les petites flottes connectées et une multirisque professionnelle qui a déjà fait ses preuves dans un autre réseau », détaille Eric Dodin. Par ailleurs, le courtier compte se placer sur le marché des TNS : « Nos courtiers et quelques clients grands comptes nous l'ont demandé en complément de gamme », explique son PDG avant d'ajouter : « il y a de la place pour une distribution plus digitale et des produits plus innovants sur les marchés. »

Cette arrivée sur le marché des professionnels restera discrète, « modeste » et « progressive », cependant. « Il n'est pas question de construire un énorme département assurance dommages professionnels. Il s'agit simplement d'utiliser les gènes d'AssurOne, c'est-à-dire de proposer des produits innovants avec des parcours digitaux pour entrer sur ces marchés », explique Eric Dodin.

Le courtier a bien résisté à la crise sanitaire

La crise de Covid-19 n'a pas heurté tous les secteurs de la même manière. Pour certains, elle a même stimulé leur activité. AssurOne a appris de cette crise et a privilégié la diversification. Preuve du bon fonctionnement de cette méthode, son chiffre d'affaires pour 2020 a crû de 15 % pour s'élever à plus de 43 millions d'euros. De tels résultats ont entre autres été produits par « une augmentation de plus de 30 % des courtiers partenaires, très actifs, et à l'activité directe impulsée par les confinements », d'après Eric Dodin.

2021 se présente donc comme une année marquée par les évolutions pour la marque. Car rappelons qu'AssurOne avait été racheté par le groupe Prévoir en janvier 2019. Le courtier continue donc de progresser au sein d'un plan stratégique défini sur trois ans. « Nous présentons cet été un nouveau plan stratégique aux collaborateurs et aux partenaires, dont le but est de créer un modèle ouvert avec une plateforme de distribution en mode API ouverte tant aux producteurs (assureurs, réassureurs) qu'aux distributeurs, y compris les nouveaux acteurs comme les assurtech », allègue son PDG.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier