Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Paris en zone d'alerte maximale : quel protocole pour les restaurants ?

Publié le 07 octobre 2020
 | Rédigé par
108 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
restaurant

Du gel hydroalcoolique devra être dispensé sur chaque table

La capitale ainsi que la petite couronne sont en zone d'alerte maximale depuis le dimanche 4 octobre au soir. Tel que le préconise le protocole sanitaire, les restaurants pourront rester ouverts mais avec de nouvelles mesures de sécurité ; les bars devront en revanche tirer le rideau. Le nouveau protocole est entré en vigueur le mardi 6 octobre et le restera jusqu'au 19 de ce mois.

Pas de fermeture pour les restaurants mais des mesures drastiques

Contrairement à Marseille et Aix-en-Provence, Paris va éviter la fermeture totale et inconditionnelle de ses restaurants. Les autorités ne prévoient pas non plus de fermeture à 22 heures pour les restaurants. Toutefois, le protocole sanitaire à respecter est très strict. « Le gouvernement a reçu ce [dimanche] soir l'avis du Haut Conseil de santé publique concernant l'ouverture des restaurants. Un protocole sanitaire renforcé applicable dans les zones d'alerte renforcée ainsi que dans les zones d'alerte maximale sera mis en place et permettra de maintenir les restaurants ouverts. », tel que l'a indiqué Matignon à l'AFP.

Ces nouvelles mesures concernent tous les restaurants et établissements dont le chiffre d'affaires provient à majorité de « l'activité restauration » à Paris et dans les trois départements de la petite couronne (Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine). À savoir également que les restaurants d'Aix-en-Provence et Marseille ont eu le droit de rouvrir à partir du lundi 5 octobre, s'ils respectent ce protocole sanitaire ainsi qu'une fermeture à 22 heures.

Tel que l'a annoncé le préfet de la police de Paris Didier Lallement, voici donc les mesures entrées en vigueur le mardi 6 octobre.

Nombre maximal de personnes à table

Tout d'abord, un restaurant parisien devra indiquer clairement sa capacité d'accueil à l'entrée de l'établissement. En outre, chaque tablée ne devra pas dépasser un maximum de six personnes enfants compris, contre 10 auparavant.

Respect des distances de sécurité

Les distances de sécurité doivent être respectées : un mètre minimum entre chaque tablée, à part si une paroi ou une cloison sépare les deux tablées. Les clients doivent manger assis et non debout ; cela vaut pour l'intérieur comme l'extérieur.

Tenue d'un carte de rappel

Pour assurer un suivi efficace des potentiels malades, un carnet de rappel doit être mis en place. Les clients doivent y inscrire leurs coordonnées qui permettra au restaurant de les rappeler s'ils ont été des cas contacts. Une mesure similaire à celles instaurées en Belgique ou en Italie.

Gel hydroalcoolique

À présent, les restaurants devront mettre à disposition du gel hydroalcoolique sur toutes les tables.

Port du masque

Tous les clients sont tenus de porter le masque partout dans le restaurant, excepté lorsqu'ils consomment. Le personnel du restaurant doit lui aussi garder un masque en permanence.

Paiement à table

Afin de limiter les déplacements, les autorités encouragent les paiements à table et non au comptoir.

Réservation encouragée

Enfin, il est vivement recommandé aux clients de réserver par téléphone ou internet avant de se rendre au restaurant. Cette conseil a pour objectif de limiter la formation de groupes devant les restaurants.

Fermeture des bars

Les bars étaient déjà contraints de fermer de 22 heures à 6 heures du matin depuis la semaine dernière. Cette fois-ci, les autorités sanitaires ont décidé de leur fermeture totale. « La fermeture des bars fait partie des mesures qu'impose l'alerte maximale. Il n'y a pas de différenciation entre Paris et Marseille », a expliqué une information de l'agence Reuters. À Marseille et Aix-en-Provence, les bars demeurent aussi fermés.

Pour les bars, restaurants et hôtel, le gouvernement prévoit un chômage partiel à 100 % afin de prévenir de nombreuses fermetures.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier