Actualité de l'assurance : épargne salariale

Generali propose un nouveau plan d'épargne dédié aux TPE et PME

Publié le 10 janvier 2020
 | Rédigé par
493 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
tirelire-cochon-argent-piece-billet

Generali est un assureur historique des PME et TPE

Un nouveau plan d'épargne salariale a été développé par Generali, le Generali Epargne Salariale (GES), et s'adresse tout particulièrement aux TPE, aux PME et à leurs distributeurs. Il s'appuie sur une interface en phase avec les évolutions technologiques et le numérique, conçue en partenariat avec la fintech Yomoni.

Un plan d'épargne spécialement dédié aux TPE et PME dans le cadre de la loi Pacte

La loi Pacte du 22 mai 2019 a grandement réformé l'épargne salariale. C'est pourquoi Generali a voulu en exploiter les avantages en proposant ce nouveau plan d'épargne, un produit encore peu exploité en France (140 milliards d'euros d'encours fin juin 2019, d'après les données de l'Association Française de la Gestion Financière). On dénombre « seulement » 1,4 millions de bénéficiaires dans les entreprises de moins de 250 salariés, selon les chiffres du ministères des Finances. Les objectifs du gouvernement à travers cette loi sont clairs : fournir en épargne salariale 30 % des TPE et PME et au moins trois millions de salariés.

Ainsi, Generali veut proposer des contrats optimisés pour ces formats d'entreprises et adaptés à leurs besoins grâce à un modèle de multidistribution pourvu par des réseaux spécialisés engagés dans le conseil. Parmi les partenaires, on trouvera des courtiers vie, des conseillers en gestion de patrimoine (CGP), des agents généraux et des conseillers du réseau LFAC (La France Assurances Conseil, réseau commercial salarié de Generali France, spécialisé dans la protection sociale des petites entreprises).

Ces contrats se veulent aisés à comprendre et adaptés aux métiers de chaque entreprise, en fonction de ses contraintes financières. « La loi PACTE offre de réelles opportunités de développement de l’épargne salariale à la fois pour les entreprises – en particulier les TPE-PME – pour leurs salariés et pour nos partenaires distributeurs. Équiper les petites entreprises, c'est d’abord les conseiller, trouver la bonne formule d'intéressement, le bon niveau d’abondement, faire le choix de mettre en place la participation ou pas (pour les entreprises de moins de 50 salariés), bref, construire le produit sur-mesure qui correspond aux objectifs humains et financiers de l'entreprise. Les PEi et PER Collectif permettent aux distributeurs de faire tout cela pour leurs clients facilement », explique Anne de Lanversin, directrice générale de Generali Global Pension (GGP).

Une offre financière flexible et adaptée pour les TPE-PME

En terme de gestion, Generali propose une offre classique de Fonds commun de placement d'entreprise (FCPE) et de Sociétés d'investissement à capital variable (SICAV). Ce sont au total 30 fonds administrés par 10 sociétés de gestion d'actifs qui peuvent être choisis par l'épargnant : 6 FCPE classées par niveau de risque avec un historique de performances (gestion libre ou par défaut) et 24 SICAV en direct (actions, obligations, actifs réels, diversifiés).

Si le salarié ne possède pas de préférence particulière, son épargne sera placée en gestion par défaut (FCPE Generali Epargne Prudence pour le PEI, grille de gestion pilotée Equilibre pour le PER Collectif). De plus, l'offre GES sera en constante évolution et sa liste de fonds sera élargie tous les ans pour s'adapter aux besoins des entreprises et aux tendances du marché.

Une solution d'épargne simple, digitalisée et à l'inscription facile

Ces nouveaux PER et PEi de Generali se veulent résolument dans l'air du temps et ont été entièrement digitalisés. Ils seront gérés via un site internet dédié et une application mobile pour permettre aux épargnants de réaliser leurs opérations quand bon leur semble (transferts, arbitrages, versements volontaires, rachats).

En outre, la souscription est simplifiée par un parcours intégralement digital développé avec l'aide de la fintech Yomoni. La souscription par signature électronique s'effectue en moins de 10 minutes et réduit les procédures administratives en plus de garantir la clarté du dossier ainsi qu'une mise en gestion instantanée. De surcroît, la digitalisation permet aux distributeurs de se rapprocher des entreprises pour mieux les conseiller en terme d'épargne salariale.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier