Actualités de l'assurance pour les professions libérales

NeoJusticio : une nouvelle plateforme en ligne pour les huissiers de justice

Publié le 17 février 2020
 | Rédigé par
406 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
ordinateur-recherche-femme

De plus en plus de branches professionnelles se digitalisent

L'huissier est un professionnel libéral qui peut intervenir dans de nombreux cas en France : rédaction d'un contrat, impayé à recouvrer, acte d'information, constat... Mais pour beaucoup de Français, faire appel à un huissier n'est pas toujours évident. C'est pourquoi la NeoJusticio se présente comme la première plateforme de prise de rendez-vous en ligne, spécialement dédiée aux huissiers de justice. Et ce service est gratuit !

Faciliter la prise de rendez-vous avec un huissier

À l'ère du numérique, de nombreux processus administratifs ont été facilités. Les branches professionnelles se digitalisent de plus en plus et dématérialisent certains processus parfois laborieux. Dans ce paradigme et après avoir fondé NeoNotario en 2017, Arthur Cassagnau a décidé de fonder NeoJusticio, la première plateforme de prise de rendez-vous en ligne dédiée aux huissiers de justice. « Nous ambitionnons d'avoir plus de 200 huissiers de justice abonnés d'ici la fin de l'année, renseigne-t-il. Pour ce faire, nous allons rester fidèle à notre politique d'innovation orientée vers la satisfaction de nos clients. »

Avec NeoJusticio, il est désormais possible d'entrer en contact avec un huissier 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Sur le site, chaque huissier possède sa propre fiche liée à son profil, simplifiant le choix pour le client. L'huissier renseigne ses créneaux vacants, que le client peut sélectionner pour réserver son rendez-vous. Ce processus de digitalisation permet également de simplifier le travail administratif de l'huissier, qui n'a qu'à gérer ses rendez-vous dans son espace personnel. Et c'est à l'huissier de confirmer les rendez-vous demandés par les particuliers : il conserve un œil et une maîtrise complète de son emploi du temps.

Enfin, la digitalisation permet au client de transférer son dossier et ses documents à l'huissier en amont du rendez-vous. Le gain de temps est non-négligeable et exit les coups de téléphone qui peuvent entraver la disponibilité du professionnel.

Un dispositif avantageux pour les huissiers

D'après un communiqué de NeoJusticio, la plateforme permet de multiplier par quatre les potentialités de rendez-vous. En effet, les prises de rendez-vous peuvent être effectuées via le site de NeoJusticio, mais également via Google My Business. « La tendance à la prise de rendez-vous en ligne va en s'accélérant ! Nous enregistrons tous les jours sur NeoJusticio un trafic en constante augmentation. La demande est déjà là », allègue Arthur Cassagnau.

Comme toute plateforme performante en 2020, NeoJusticio se synchronise automatiquement avec le(s) agenda(s) du professionnel (Outlook, Microsoft Exchange, Google...). En outre, l'inscription est aisée ; elle ne prend que quelques minutes et l'abonnement est sans engagement. Pour disposer d'un suivi complet, le professionnel dispose aussi d'un backoffice qui l'informe sur le trafic engagé sur son profil, le nombre d'appels et de rendez-vous pris chaque mois.

Faire appel à un huissier, une pratique encore peu répandue en France

Avec un tel outil, faire appel à un huissier devient plus facile pour le client. Habituellement, les Français ont recours à un huissier à certains moments bien précis : régler un litige, organiser une loterie, créer une entreprise... « Faire appel à un huissier de justice n'est pas quelque chose de courant, explique le fondateur de NeoJusticio. Pour nombre de personnes, il s'agit d'une source de stress et d'appréhension... surtout lorsque l'huissier choisi se révèle difficile à joindre ! »

Car il faut bien dire que la profession souffre d'une mauvaise image auprès des Français. Les particuliers comme les professionnels (dirigeants de TPE/PME, artisans, commerçants, micro entrepreneurs...) se méfient des huissiers de justice : ils craignent de ne pas saisir tous les mécanismes engagés par la prestation d'un huissier. Ce premier pas vers une digitalisation de la profession va peut-être permettre de les rapprocher de leurs clients !

Les huissiers de justice en France :

  • 3 146 professionnels en France ;
  • 49 ans : la moyenne d'âge de la profession ;
  • 8 milliards d'euros recouvrés ;
  • 9,5 millions d'actes signifiés ;
  • 5 millions de consultations juridiques ;
  • 2 millions de procès-verbaux de constat dressés ;
  • 12 034 clercs et employés.
Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier