Actualité de l'assurance : garantie décennale

PRO BTP et SMABTP renforcent leur partenariat pour séduire les artisans

Publié le 07 février 2020
 | Rédigé par
77 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
construction-btp-ouvrier-artisan

Le BTP comporte des risques très spécifiques que PRO BTP et SMABTP connaissent

Il y a un an et demi déjà, vers la fin de l'année 2018, PRO BTP et SMABTP, deux acteurs de l'assurance dans le secteur du BTP avaient uni leurs forces pour mettre à disposition des artisans des contrats communs adaptés à leurs besoins et risques. MonAssuranceBTP avait alors vu le jour. En ce début d'année 2020, ils ont décidé de digitaliser ce service pour renforcer leur lien avec les artisans.

Souscrire via une plateforme digitale (garantie décennale, prévoyance TNS, santé TNS)

« Nous avons rencontré plus de 60 000 artisans pour leur présenter l'offre sur la seule année 2019 », explique Grégory Kron, directeur général adjoint de SMABTP, soulignant le succès de la précédente version de MonAssuranceBTP. Et pour SMABTP comme PRO BTP, ce projet commun est de bonne augure : ils ont constaté 12 % de hausse sur les souscriptions en 2019 par rapport à l'année précédente.

C'est donc avec assurance que les deux acteurs de l'assurance dans le secteur du bâtiment passent au digital et investissent pour une souscription intégrale en ligne. « L'idée de ce dispositif est que l'artisan puisse en cinq minutes obtenir un devis : ce site n'est pas un simple formulaire de prise de coordonnées », s'enthousiasme Jean-David Michel, directeur adjoint de PRO BTP. D'ailleurs, les deux entreprises sont optimistes et aucune ne se place comme leader au sein de ce projet.

Le parcours de souscription a notamment été développé en collaboration avec l'assurtech +Simple.fr. Pour le moment, trois types de garanties sont proposées : garantie décennale, prévoyance TNS (travailleur non-salarié) et santé TNS. « Le contrat s'adapte automatiquement aux nombreuses évolutions réglementaires du BTP. Par ailleurs, les offres des assureurs généralistes comportent des risques d'exclusion absents chez nous », précise Grégory Kron.

Connaître son public et optimiser ses processus assurantiels

Une fois la demande de souscription effectuée par l'artisan et ses documents transmis, le contrat est validé dans un délai maximum de 48 heures. « Il est d'autant plus simple d'en contrôler la validité en ligne », allègue le DG de SMABTP. « Il n'y a pas de sélection médicale en prévoyance », ajoute le directeur adjoint de PRO BTP. Pour lui, c'est un avantage de taille : « aucun généraliste ne pourra faire de même. Nous avons une connaissance fine du risque, d'autant plus quand les artisans sont d'anciens salariés précédemment couverts en collective chez nous », assure-t-il.

Et pour ces deux acteurs, digitalisation ne signifie pas suppression du « contact humain ». Ils comptent conserver un conseil physique et téléphonique opérationnel. Par ailleurs, l'artisan peut requérir une assistance téléphonique à n'importe quel moment de sa souscription. Mais au vu du mécontentement exprimé par certaines associations de consommateurs autour du démarchage téléphonique, MonAssuranceBTP ne compte pas ce mode de communication pour s'étendre. C'est limité de notre côté : ce canal est surtout utilisé pour du call-back après un retour de l'artisan », souligne Jean-David Michel.

MonAssuranceBTP : déjà partenaires, PRO BTP et SMABTP veulent conquérir les artisans

Le projet MonAssuranceBTP avait déjà été lancé fin 2018. Il disposait déjà d'une plateforme digitale, mais ne permettait pas la souscription en ligne. PRO BTP y apporte son savoir en matière d'assurance de personnes et SMABTP prend en charge les dommages. Leur offre voulait répondre à une demande simple : les artisans du bâtiment sont des acteurs majeurs de la construction, autant dans l'entretien que dans la construction neuve. Le secteur est très dynamique : en 2017, pas moins de 61 000 entreprises avaient été créées (données : INSEE).

De plus les entreprises du BTP sont pour la majorité de petites entreprises comptant entre 1 et 5 salariés. Leurs besoins sont donc bien spécifiques et MonAssuranceBTP demeure la seule offre assurantielle réellement dédiée aux artisans. Avec cette nouvelle direction digitale, MonAssuranceBTP compte se rapprocher encore plus de ce public, parfois oublié des assureurs.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier