Actualité de l'assurance : garantie décennale

BTP et métallurgie : les travailleurs plus touchés par les cancers professionnels

Publié le 11 juillet 2018
 | Rédigé par
78 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Le Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P) met en garde contre les cancers professionnels s’agissant des métiers de la métallurgie et du bâtiment et des travaux publics (BTP). Amiante, hydrocarbures et fumées notamment sont en cause. Explications.

 

Le 35e Congrès National de Médecine et Santé au Travail

Publiée par le RNV3P, une étude conduite par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) tire la sonnette d’alarme : les professions du BTP et de la métallurgie sont les plus exposés aux cancers professionnels.

 

Dévoilé lors du Congrès National de Médecine et Santé au Travail (CNMST 2018) qui s’est déroulé du 5 au 8 juin 2018 au Palais des Congrès Parc Chanot à Marseille, un rapport évoque pêle-mêle une exposition répétée à l’amiante (42 % des cas), aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (6,5 %), à la silice, aux fumées de moteur diesel ou encore aux fumées de soudage.

 

Partie intégrante du Plan Cancer 2014-2019, cette étude a donné lieu à la prise en charge par le RNV3P de 249 000 patients avec le secours de 6 services de santé au travail (SST). Parmi ces personnes prises en charge, 27 585 cas de cancers ont été enregistrés en 15 ans dont plus de la moitié (ndlr : 14 015 cas) aurait une origine professionnelle.

 

Les cancers broncho-pulmonaires sont les plus nombreux

Cette étude conjointe du RNV3P et de l’Anses signale que les secteurs d’activité les plus touchés par les cancers professionnels sont :

  • Le BTP (16,2 %),
  • La métallurgie (6,1 %),
  • Le commerce et la réparation d'automobiles et de deux-roues (5,2 %).

 

Si l’on s’intéresse aux seules populations professionnelles touchées par ces pathologies, l’on obtient les tendances suivantes :

  • La métallurgie et la construction mécanique (22,9 %),
  • Le BTP (22,1 %),
  • Les conducteurs de machines et d'installations fixes (7,3 %).

 

Enfin, cette nouvelle étude signale que les cancers broncho-pulmonaires sont les plus fréquents avec 11 019 cas recensés. Suivent les cancers qui affectent les voies urinaires (1 314 cas) ainsi que les hémopathies lymphoïdes matures (452 cas). Il est également fait mention des leucémies myéloïdes (338), des cancers du sinus (256), des reins (169), du larynx (147) ainsi que de la peau hors mélanome (107).

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier