Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

Auto-entrepreneurs : 30 % sont d'anciens chômeurs

Publié le 16 février 2012
 | Rédigé par
homme-stylo-livres
Alors que l’on vient de franchir le cap du million d’auto-entreprises créées dans l’Hexagone depuis 2009, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dévoile les résultats d’une nouvelle enquête bien utile pour dessiner le portrait-robot de l’auto-entrepreneur français.

Salariés et chômeurs à parts égales

Qui choisit aujourd’hui de devenir auto-entrepreneur ? Si l’on en croit l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), ce régime séduit salariés et chômeurs. Il signale en effet : « Avant de créer leur auto-entreprise, 32 % des AE étaient salariés stables du secteur privé et 30 % au chômage ». Pour compléter ce tableau, l’on trouve des étudiants, des fonctionnaires et des retraités.

Bien entendu, la place accordée à l’auto-entreprise varie selon les cas :
• pour 80% des chômeurs, c’est devenu leur activité principale
• pour 90 % des salariés, il s’agit simplement d’une activité secondaire

1 000 euros par mois

Au-delà de cette « origine » des auto-entrepreneurs, l’enquête de l’Insee laisse apparaître que les entrepreneurs sont majoritairement masculins. Une prédominance masculine qui se fait criante selon les secteurs d’activité. Ainsi, pour le BTP, 97 % des auto-entrepreneurs sont des hommes.

D’après l’Institut, les femmes sont surtout présentes « dans les services aux ménages et dans l'enseignement, la santé et l'action sociale où elles représentent plus de la moitié des nouveaux AE ».

À noter enfin qu’à partir des données collectées en 2010, l’Insee estime que les auto-entrepreneurs ont réalisé en moyenne pour l’année citée un chiffre d’affaires de 1 000 euros par mois, bien en-dessous des plafonds en vigueur pour ce régime.


L’œil d’AssurlandPro : alors que Nicolas Sarkozy vient d’officialiser sa candidature à la prochaine élection présidentielle, découvrez les propositions formulées par l’Union des auto-entrepreneurs (UAE) en vue de cette échéance grâce à l’article Auto-entrepreneur : 6 pistes pour une évolution.

Source : Blog-Emploi

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier