Actualité de l'assurance : flotte automobile

TPE et PME à la traîne sur la prévention routière

Publié le 02 juin 2017
 | Rédigé par
50 % des dirigeants proposent des chartes de bonnes pratiques au volant

A la faveur d’une nouvelle étude, le groupe d'assurance mutuelle MMA s’est intéressé à la problématique de la sécurité routière en entreprise. Il en ressort que l’écrasante majorité des dirigeants de TPE et PME n’ont mis en place aucun plan de prévention des risques routiers. Explications.

 

Peu de formations à la sécurité routière proposées

D’après une enquête réalisée par l’Ifop pour MMA auprès de 502 dirigeants d’entreprise comptant entre 1 et 49 salariés, seulement 20 % d’entre eux ont mis en œuvre une démarche de prévention routière au sein de leur TPE et PME.

 

En outre, les plans de prévention routière mis en place comportent des mesures de sécurité routière généralement peu contraignantes. Par exemple, il s’agit de contrôler l’état de l’automobile pour 85 % des dirigeants interrogés.

 

Notez aussi que plus de la moitié des chefs d’entreprise (ndlr : 54 %) proposent des chartes de bonnes pratiques au volant. Mais, seuls 28 % d’entre eux proposent des formations à la sécurité routière.

 

50 % des dirigeants dénoncent le salarié contrevenant

En écho à l’actualité récente, l’enquête MMA s’intéresse à l’obligation de dénonciation des salariés en cas d’infraction qui figure désormais au Code de la route (article L 121-6).

 

Ainsi, l’on apprend que 94 % des dirigeants d’entreprise connaissent cette nouvelle obligation qui s’impose à eux. Toutefois, seule la moitié dit appliquer la mesure, 87 % n’ignorent pas qu’ils doivent payer une amende s’ils ne dénoncent pas le salarié contrevenant et 81 % savent que cette amende peut être doublée d’une amende spécifique en raison de la non-dénonciation.

 

Enfin, 53 % des chefs d’entreprise interrogés pensent que cette nouveauté législative peut permettre une responsabilisation des salariés. En revanche, 48 % considèrent qu’elle est susceptible de nuire aux rapports au sein de l’entreprise.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier