Actualité de l'assurance : flotte automobile

Le trajet domicile-travail, un vrai risque routier

Publié le 21 décembre 2014
 | Rédigé par
Les risques routiers d'entreprise au coeur d'une journée de sensibilisation

Les Niçois ont bénéficié d’une journée entière de formation pour réduire le risque routier auquel les employés sont quotidiennement exposés. Cette journée a permis une sensibilisation aux risques d’accidents routiers qui peuvent les toucher. Des risques dont les chefs d’entreprise n’ont pas vraiment conscience mais qui sont très présents dans les Alpes-Maritimes.

Des risques d’accidents pour les deux-roues

Cette journée dédiée à la formation pour sensibiliser les dirigeants aux accidents de la route qui peuvent frapper les salariés a concerné les deux-roues.

Le risque routier relatif au trajet domicile-travail est souvent mal connu ou complètement ignoré par les chefs d’entreprise. De plus, les formations restent peu nombreuses, surtout pour les accidents de deux-roues. C’est différent dans la ville de Nice où une formation a eu lieu le 28 novembre dernier, grâce à l’initiative de l’association pour la Promotion et le suivi de la sécurité routière en entreprise (PSRE).

Une vingtaine d’entreprises y a pris part, dont certaines sociétés de renom telles que le groupe Thales ou le Club d’entreprises de Sophia Antipolis et Carros Plaine du Var.

Une formation avec vidéos à l’appui

Selon Patrick Oberto, délégué régional de PSRE, la participation des entreprises à cette journée de formation s’explique par des chiffres alarmants : dans les Alpes-Maritimes, la mortalité liée aux accidents de moto a atteint 50 % alors qu’elle ne représente que 25 % dans l’Hexagone.

Ainsi, la journée de formation a consisté en la projection de vidéos pédagogiques relatant de véritables accidents survenus dans le département.

Près de dix scénarios d’accidents ont été projetés, ce qui a permis une prise de conscience des participants qui sont désormais désireux de recommander ladite formation « pilote » à leurs collaborateurs.

Si l’entreprise possède un parc de véhicules motorisés, elle doit souscrire une assurance flotte automobile. Ainsi, ses différents engins sont couverts et l’entreprise pourra tous les gérer avec un seul et unique contrat.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier