Actualités de l'assurance pour les entreprises

Sondage : comment vont les patrons ?

Publié le 13 juin 2015
 | Rédigé par
Découvrez le baromètre Malakoff Médéric sur la santé des dirigeants

Le récent baromètre de Malakoff Médéric consacré à la santé des dirigeants apparaît riche de nombreux enseignements. Réalisée par OpinionWay, cette étude dessine des patrons sûrs de leur bonne santé même s’ils s’avouent majoritairement stressés. Coup de projecteur.

Des patrons stressés

Récemment dévoilé, le baromètre de Malakoff Médéric sur la santé des dirigeants d’entreprise signale que 74 % des patrons de petites et moyennes entreprises (PME)  interrogés décrivent leur journée comme étant « stressante ». D’ailleurs, seuls 38 % d’entre eux estiment pouvoir supporter le même rythme de travail dans une décennie.

En outre, 44 % des dirigeants disent travailler plus de 50 heures par semaine, 21 % d’entre eux dépassant les 60 heures de travail hebdomadaire. Il apparaît aussi que la vie professionnelle empiète sur la vie privée qui est considérée comme « difficile » par 45 % des patrons.

Surpoids, tabac et alcool

Malgré tout, cela n’empêche pas les dirigeants d’entreprise de se considérer comme étant « en bonne ou en très bonne santé » (79 %), qu’il s’agisse de leur santé mentale (80 %) ou physique (78 %).

En outre, ils sont 76 % à estimer faire ce qu’il faut pour entretenir leur santé mais aussi avoir un mode de vie sain. D’ailleurs, seuls 7 % des dirigeants de PME ont été arrêtés au cours des douze derniers mois mais, dans le même temps, 70 % disent ne pas pouvoir se permettre de s’arrêter.

Enfin, de manière assez paradoxale, parmi ces dirigeants qui disent prendre soin de leur santé, 39 % souffrent de surpoids et d’obésité, 23 % disent être des fumeurs et 14 % évoquent une consommation quotidienne d’alcool.

Face aux différents risques qui pèsent sur l’activité de la société, il est vivement conseillé de souscrire une assurance entreprise. En effet, ce produit permet d’affronter divers événements susceptibles de compromettre la pérennité de la société.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier