Actualités de l'assurance pour les entreprises

La petite forme des patrons de très petites entreprises

Publié le 04 octobre 2012
 | Rédigé par
40 % des patrons de TPE ne consultent pas de médecin !

Un quart des dirigeants de TPE françaises éprouve des problèmes liés à sa santé. C’est le principal enseignement d’une étude menée par l’Ifop pour le compte de Fiducial, société qui vient en aide aux patrons dans leur gestion quotidienne. Décryptage.

Stress et anxiété au banc des accusés

Selon une récente étude de l’Ifop pour Fiducial, un patron de très petites entreprises sur quatre est - ou a été - confronté à des problèmes de santé qui, dans 72 % des cas, trouvent leur origine dans le stress et l’anxiété.

Ce sentiment d’angoisse résulte pêle-mêle :

- des perspectives d’activité

- de clients qui mettent la pression

- des carnets de commandes vides

- d’une trésorerie en berne

- de la réduction du volume de travail

- d’une charge de travail excessive

40 % des patrons refusent de se soigner

A l’heure d’évoquer ces problèmes liés à leur santé, les dirigeants de TPE françaises signalent s’être trouvé dans l’obligation de prendre un arrêt maladie (20 %) et d’utiliser des médicaments après prescription médicale (87 %).

Plus préoccupant, 40 % des dirigeants de TPE ont refusé de consulter un médecin préférant à 65 % se tourner vers leur famille. Ils en ont aussi fait part à leurs amis et à leur expert-comptable.

En revanche, le milieu professionnel ne constitue visiblement pas un lieu de confidences pour les dirigeants. Seuls 8 % d’entre eux en ont parlé à leurs salariés et 12 % ont sollicité leurs collègues.

Enfin, 15 % de ces patrons ont préféré ne pas partager ces difficultés.


Source : 20minutes.fr

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier