Actualités de l'assurance pour les entreprises

Très petites entreprises : les salariés aimeraient plus d'avantages

Publié le 27 septembre 2012
 | Rédigé par
Les salariés des très petites entreprises françaises aimeraient avoir accès à plus d'avantages

Appelés à voter pour les élections syndicales en fin d’année, les salariés des très petites entreprises ont notamment fait part de leurs attentes dans une récente enquête réalisée par Harris Interactive. Décryptage.

Des avantages importants qui font défaut

Alors qu’ils devront élire leurs syndicats fin novembre 2012, les salariés des très petites entreprises françaises ont fait l’objet d’une étude de l’institut Harris Interactive publiée par la CGT.

Cette enquête dessine les attentes, ressentis et besoins suivants :

- 65 % n’ont pas accès à des avantages tels une mutuelle santé collective ou des chèques déjeuner

- 77 % estiment qu’il est important de pouvoir bénéficier de ces avantages

- 80 % n’ont aucune instance qui offre des avantages comme la réduction sur des voyages

- 69 % estiment que leur salaire est « inférieur à ce qu'ils devraient avoir »

- 49 % pensent être mal payés

- 52 % ne voient pas d’évolution pour leur carrière

- 69 % considèrent leur emploi comme stable et non précaire

- 86 % sont satisfaits de leur emploi

- 54 % estiment que leur métier est dévalorisé dans notre société

Une aspiration à la reconnaissance selon la CGT

A la lumière des enseignements de cette enquête réalisée en ligne entre le 20 et le 30 juillet 2012 auprès de 1 039 personnes représentatives des salariés des TPE, la GGT considère que ces réponses témoignent d’une « forte aspiration [des salariés] à voir leur travail reconnu et sécurisé au même titre que pour l'ensemble du monde du travail ».

Et, la CGT de rappeler que les élections de novembre 2012 constitueront une grande première pour ces salariés des très petites entreprises de l’Hexagone jusqu’ici « privés de tout droit de représentation ».


Source : Le Parisien

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier