Actualités de l'assurance pour les entreprises

Entreprises : AXA veut prêter plusieurs millions d'euros

Publié le 04 juin 2012
 | Rédigé par
argent-billets-euros
31 mai 2012. Illustre acteur de l’assurance professionnelle, AXA annonce aux journalistes présents à Bordeaux « avoir beaucoup d’argent à investir », selon le mot de son PDG. En fait, l’assureur a choisi de se lancer dans le prêt direct aux entreprises avec le concours de la Société Générale et du Crédit Agricole.

Objectif : 500 millions prêtés en 2012

PDG d’AXA en France, Nicolas Moreau déclare sans ambages : « Nous avons beaucoup d'argent à investir et les PME ont des besoins que les banques ne vont plus pouvoir satisfaire complètement » en référence à Bâle III. D’où, le partenariat conclu avec le Crédit Agricole et la Société Générale pour lancer une activité de « private loans », l’assureur souhaitant investir la bagatelle de 500 000 millions d’euros au cours de la seule année 2012.

En fait, il est question ici de prêts de 3 à 5 ans portés à 80 % par AXA et à 20 % par l’établissement bancaire partenaire. Une activité qui, selon Nicolas Moreau, pourrait être étendue à d’autres filiales du groupe, en Allemagne, en Italie ou encore en Grande-Bretagne.

À noter que les prêts accordés avec le concours de la Société Générale oscilleront entre 30 et 100 millions d’euros au bénéfice des sociétés qui répondent à quelques exigences dont un chiffre d’affaires supérieur à 250 millions d’euros.

Une pratique qui se développe sous l’effet des lois

Encore embryonnaire dans l’Hexagone, le prêt direct à l’économie à l’initiative des assureurs et autres fonds de pension apparaît comme une pratique courante sur l’autre rive de l’Atlantique.

DGD de Groupama AM qui a lancé en avril 2012 un fonds commun de titrisation avec la société Acofi, Jean-Marie Catala estime : « Les nouvelles exigences en fonds propres pour les banques (Bâle III) et pour les assureurs (Solvabilité II) sont les deux meilleurs amis des fonds de prêts directs à l'économie ».


L’œil d’Assurlandpro.com : dans une matière voisine, il peut être bon de faire état de l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris qui souhaite aider les entreprises de la capitale à franchir un palier. Découvrez les modalités de ce coup de pouce dans notre article Entreprises : la CCIP vous aide à booster votre croissance.

Source : LaTribune.fr

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier