Actualités de l'assurance pour les entreprises

PME-PMI : avec la crise, les cadres voyagent en low-cost

Publié le 30 mars 2012
 | Rédigé par
avion-interieur-cockpit
Sous l’effet de la crise, les entreprises ont modifié les conditions de déplacements professionnels des cadres. Il apparaît en effet que ces derniers sont de plus en plus nombreux à devoir voyager de manière plus économique.

Des budgets plafonnés à tous les étages

Depuis la crise qui a frappé en 2008, les sociétés françaises plafonnent leurs dépenses en termes de déplacements professionnels et privilégient désormais l’aérien low-cost pour les voyages dans l’Hexagone et sur le Vieux continent.

C’est ce que révèle une étude American Express/Coach Omnium qui nous apprend aussi que :
     • 80 % des entreprises se sont dotées d’une vraie politique de voyage
     • 29 % privilégient les voyages à prix réduit lorsque c’est possible
     • 84 % plafonnent leurs dépenses d’hébergement entre 50 et 150 euros
     • 25 % des PME-PMI choisissent un hébergement « économique » (hôtels 2 étoiles)
     • 75% des PME-PMI plafonnent le budget repas à moins de 100 euros par jour
     • 23 % d’entre elles limitent ce budget à moins de 25 euros

De l’importance du bien-être des salariés

Directeur de la société d'études Coach Omnium, Mark Watkins signale « le plafonnement des dépenses ne se retrouve pas forcément dans les grands groupes » avant d’ajouter : « Ce qui nous a aussi surpris, c'est que 8 PME-PMI sur 10 ont des politiques de voyages plutôt drastiques mais qu'en même temps un quart disent ‘on a le souci du bien-être’ ».  Pourquoi ? Elles semblent conscientes que les « déplacements d'affaires ne seront que plus efficaces et les voyageurs plus productifs s'ils sont considérés et bien traités ».

Directrice de la communication chez American Express Voyages d'Affaires, Béatrice Hervieu confirme : « Le bien-être est une notion devenue très importante ».


L’œil d’Assurlandpro.com : toujours pour faire face à la crise, les entreprises ont décidé d’ajuster le budget alloué à la gestion de leurs flottes auto. Plus d’infos dans l’article Flotte auto : 2012 rimera avec chasse aux coûts.


Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier