Actualité de l'assurance : retraite collective

Retraite : Scor ouvre la porte aux négociations

Publié le 14 mai 2012
 | Rédigé par
homme-famille-enfants
La direction du réassureur Scor s’y est engagée. Des négociations vont être ouvertes cette année pour la mise en place d’un régime de retraite sur-complémentaire par capitalisation au bénéfice des salariés. Tour d’horizon.

Retraite : un air de déjà-vu

Bis repetita. Après six réunions entre direction et syndicats en 2010 interrompues l’année suivante, la création d’un dispositif de retraite sur-complémentaire refait surface chez Scor.

La direction du réassureur vient en effet de prendre l’engagement d’une réouverture des négociations en 2012 pour décider soit de la création d’une assurance retraite type article 83 soit de l’instauration d’un plan d’épargne retraite collectif (Perco), soit les deux options.

Retraite : les syndicats mobilisés

Cette décision de la direction fait écho à un communiqué des syndicats CFE-CGC et CFTC qui dénonçait la suppression du régime d’indemnités de fin de carrière intervenue fin 2010 et sans la moindre compensation. Auparavant, les salariés qui affichaient plus de 15 ans d’ancienneté pouvaient toucher au moment du départ à la retraite des indemnités représentant jusqu’à plus d’une année de salaire.

D’ailleurs, la CGC paraît prête à aller devant les tribunaux pour épauler tout salarié qui s’estimerait lésé. Délégué CFE-CGC de Scor, Christophe Lefèvre regrette : « On aurait pu trouver un système pour financer les indemnités de fin de carrière des plus anciens, proches de la retraite, grâce à la provision de 13 millions du régime, et mettre en place un Perco pour les plus récents dans l’entreprise ».


L’œil d’Assurlandpro.com : si vous êtes retraité, sachez qu’en cas de désaccord avec votre caisse régionale, vous n’êtes plus tout à fait seul. Vous pouvez en effet faire appel à un médiateur. Plus d’infos dans l’article Assurance retraite : le renfort d'un médiateur.


Source : LaTribune.fr

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier