Actualité de l'assurance : retraite collective

Retraite : les fonctionnaires bien préparés et informés

Publié le 29 mars 2012
 | Rédigé par
seniors-couple
Retraite collective ou non, les fonctionnaires apparaissent comme nombre de Français préoccupés par leur retraite. Toutefois, un récent sondage réalisé par l’institut TNS auprès de cette population pour le compte de l'association Préfon révèle qu’elle est particulièrement bien informée.

Retraite : une conscience de l’avenir

Menée à la demande de l’association Préfon spécialisée dans le domaine des retraites complémentaires facultatives de la Fonction publique, la récente enquête de l’institut de sondage TNS réalisée auprès d’un échantillon de 551 fonctionnaires et 97 salariés sous contrats âgés de 27 à 60 ans permet d’apprécier le degré d’information des fonctionnaires au sujet de la retraite.

Ainsi, 2/3 d’entre eux ont déjà une idée plus ou moins précise des revenus qu’ils percevront à l’heure de la retraite jugeant même que la perte de revenu s’élèvera à 40 %. Un niveau d’information qui, d’après Préfon, s’explique notamment par la connaissance de la grille indiciaire et le déroulement de carrière, ces deux éléments facilitant la projection de salaire pour les années à venir.

En y regardant d’un peu plus près, les mieux informés sont logiquement les fonctionnaires les plus proches de la retraite puisqu’entre 50 et 60 ans, ils sont 82 % à avoir une vague idée de leur revenu à venir. Un pourcentage qui tombe à 52 % pour les 27-39 ans.

Retraite : les solutions des fonctionnaires

Christian Carrega, DG de Préfon, signale : « La rémunération des fonctionnaires peut intégrer plus de 50 % de primes et indemnités. Or, leur prise en compte dans le calcul de la retraite n'est que partielle : pour certains métiers, le taux de remplacement peut être inférieur à 50 % ».

On ne s’étonnera pas dès lors que 80 % des fonctionnaires interrogés avouent devoir épargner le plus tôt possible. Ainsi, ils sont plus de la moitié à avoir déjà commencé à préparer leur retraite alors qu’une telle préoccupation ne touche que 33 % des Français.

Pour satisfaire à cette exigence, différentes solutions sont évoquées par les intéressés :
     • la complémentaire retraite facultative (58 %)
     • l'investissement immobilier (57 %)
     • l'assurance vie (53 %)

Et Christian Carrega d’analyser : « Les incertitudes économiques, financières et réglementaires actuelles, auxquelles s'ajoute l'allongement de la durée de vie, expliquent le manque de succès de l'assurance vie que l'on a longtemps présentée comme la panacée des produits retraite. L'assurance vie représente, certes, une solution d'épargne intéressante, mais n'est, de fait, pas adaptée aux attentes des personnes souhaitant s'assurer un complément de revenu pour leur retraite ».


L’œil d’Assurlandpro.com : curieux de savoir pourquoi la durée de cotisation en prévision de la retraite a récemment été allongée ? Lisez sans plus attendre l’article intitulé Retraite : le COR explique l'allongement de la cotisation.


Source : RiskAssur-Hebdo.com

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier