Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Comment faire baisser les dépenses de santé en entreprises ?

Publié le 29 février 2012
 | Rédigé par
médicaments-argent
Si les entreprises peuvent permettre à leurs salariés de bénéficier d’une mutuelle santé collective, cela ne constitue pas une raison suffisante pour multiplier les dépenses. C’est l’un des enseignements de la Journée de l’assurance qui s’est récemment déroulée à Lille.

Limiter les dépenses

Avec l’augmentation des frais de santé, les chefs d’entreprise, qui négocient avec assureurs et courtiers d’assurance les complémentaires santé de leurs salariés, s’inquiètent désormais du coût qu’elles représentent.

Responsable rémunération et avantages sociaux chez Roquette Frères, société de chimie du végétal qui emploie 3 500 personnes dans l’Hexagone, Roselyne Kozohorsky témoigne : « Suite à l'augmentation des frais de santé, nous avons trouvé plusieurs solutions pour limiter les dépenses. Nous utilisons par exemple les réseaux de soins pour l'optique ».

Et Roselyne Kozohorsky d’ajouter : « Nous réalisons aussi des efforts de pédagogie auprès de nos salariés pour leur faire comprendre que consommer la santé de manière abusive influera sur le coût de leur cotisation. Une garantie n'est pas un budget à dépenser ! ».

L’entreprise, cadre de vie 

Si les entreprises ont un rôle important de sensibilisation à jouer, les agences régionales de santé (ARS) doivent elles aussi prendre part à la régulation des dépenses de santé.

Directeur général de l’ARS Nord Pas-de-Calais, Daniel Lenoir constate : « Dans le Nord Pas-de-Calais, nous avons les plus mauvais indicateurs de santé de la métropole. Il faudrait améliorer le lien entre la médecine du travail et le médecin traitant ». D’après lui, « beaucoup de choses peuvent se faire dans le cadre de l'entreprise au-delà de la fourniture d'une couverture santé. L'entreprise est un cadre de travail, mais aussi un cadre de vie ». Par exemple, la société Roquette Frères fait œuvre de prévention en matière de nutrition. Elle incite aussi ses salariés à faire des devis auprès de leurs médecins. 


L’œil d’AssurlandPro : il est né en début d’année. De qui s’agit-il ? De Humanis, désormais 3e groupe paritaire de l’Hexagone. Plus d’infos sur le sujet dans l’article Mutuelle santé collective : le groupe paritaire Humanis est né.


Source : LaTribune.fr

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier