Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Accès aux soins : l'ANI ne suffira pas

Publié le 27 juillet 2015
 | Rédigé par
Accès aux soins : des progrès avec la généralisation de la mutuelle d'entreprise ?

Si l’on en croit une récente étude de l’Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (IRDES), la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise effective le 1er janvier 2016 au plus tard ne permettra pas d’en finir complètement avec les inégalités dans l’accès aux soins. Explications.

La non-couverture demeure

A partir des données de l’Enquête santé protection sociale (ESPS) datant de 2012, des chercheurs de l’IRDES considèrent que le « le taux de personnes sans complémentaire santé » passera à 4 % après la généralisation de la mutuelle santé d’entreprise sous l’effet de la loi ANI. En 2012, ce taux était estimé à 5 %.

S’il est tenu compte de la portabilité des droits qui permet le maintien de certains droits du salarié en cas de rupture ou de fin du contrat de travail, ce taux de personnes ne possédant pas de couverture santé pourrait atteindre 3,7 % et même 2,7 % si la généralisation est étendue aux ayants droit des salariés ainsi qu’aux chômeurs de courte durée.

Des dispositifs complémentaires

D’après l’IRDES, les personnes âgées de plus de 70 ans, les inactifs et les personnes en mauvaise santé continueront à souffrir d’inégalités sociales face à la complémentaire santé.

En outre, les chercheurs considèrent que ce taux de non-couverture dépendra aussi « des autres dispositifs mis en place » qui visent à améliorer l’accès aux soins des foyers les plus modestes. Ainsi, les relèvements successifs des plafonds d’éligibilité à la CMU complémentaire (CMU-C) et à l’Aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) pourraient aider à réduire le taux de non-couverture. Même constat pour la récente annonce par le président de la République, François Hollande, d’une généralisation de la mutuelle santé aux retraités.

Pour trouver une mutuelle d’entreprise qui satisfasse à la fois les salariés et l’employeur, il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur d’assurances professionnelles. En effet, cet outil permet d’accéder gratuitement à de nombreux contrats pour trouver in fine la meilleure offre de mutuelle santé collective.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier