Actualité de l'assurance : multirisque informatique

Les cyber-risques plus prégnants

Publié le 11 mai 2015
 | Rédigé par
Les cyber-risques parmi les risques mondiaux

La nouvelle étude biennale réalisée par Aon Risk Solutions témoigne de l’entrée des cyber-risques dans le top 10 du baromètre des risques mondiaux. Cette notion recouvre différentes réalités, à savoir les délits informatiques, les virus, les codes malveillants et le piratage. Etat des lieux.

Des risques interconnectés

PDG d’Aon France, Robert Leblanc estime que l’inquiétude croissante des entreprises à l’égard des cyber-risques mais aussi de leur réputation témoigne de l’inter-connectivité de ces risques.

Ce nouveau classement voit aussi apparaître les dommages aux biens parmi les dix plus grands risques au niveau mondial. Une première depuis 2007 ! D’ailleurs, ce risque serait plus important dans des secteurs d’activités spécifiques comme l’immobilier, l’hôtellerie, les transports non-aériens ou encore l’accueil.

Des perceptions différentes

En outre, Robert Leblanc évoque des différences de perception entre les dirigeants d’entreprise et les risk managers (« gestionnaires de risques » dans la langue de Molière) qui ont été interrogés pour les besoins de cette nouvelle enquête.

Ainsi, les risk managers sont essentiellement préoccupés par les risques liés à la responsabilité, c’est-à-dire la responsabilité civile professionnelle, les dommages aux biens ainsi que les cyber-risques. Les dirigeants, quant à eux, sont davantage interpellés par les risques économiques et financiers, c’est-à-dire les prix des matières premières, le ralentissement économique et autres défaillances techniques.

Face à ces risques, avoir une assurance professionnelle informatique peut s’avérer très utile sinon indispensable. Une telle couverture permet notamment de bénéficier d’un « coup de pouce » en cas de pertes de données par exemple.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier