Actualité de l'assurance : flotte automobile

Plus de véhicules essence pour les entreprises au 1er semestre 2017

Publié le 02 août 2017
 | Rédigé par
En entreprises, voitures essence, électriques et hybrides gagnent du terrain

Au cours du premier semestre 2017, les entreprises françaises ont acheté ou loué 248 056 voitures particulières. Si la motorisation diesel demeure majoritaire, l’essence, l’hybride et l’électrique commencent à profiter des évolutions fiscales récentes. Coup de projecteur.

 

248 056 voitures vendues ou louées aux entreprises

Au 30 juin 2017, ce sont 248 056 voitures particulières qui ont fait l’objet d’un achat ou d’une location par les entreprises en France.

 

Si les véhicules diesel sont majoritaires, la récupération de la TVA sur l’essence produit ses premiers effets.

 

Ainsi, sur les 248 056 voitures particulières vendues au premier semestre, 185 653 véhicules tournent au diesel contre 187 583 véhicules l’année dernière à même époque. Soit une part de marché de 74,84 % contre 78,58 %.

 

Ventes en hausse pour les électriques et hybrides

Progressivement, l’essence se fait une place au sein des flottes motorisées : au 1er semestre 2017, 49 976 voitures essence ont été immatriculées en entreprises, soit une augmentation de plus de 21 % par comparaison avec les données chiffrées de 2016.

 

Il faut dire aussi que, grâce au nouveau dispositif en vigueur depuis le 1er janvier 2017, les professionnels peuvent récupérer 10 % de la TVA sur l’essence dès cette année puis 20 % l’année prochaine, 40 % en 2019, 60 % en 2020 et 80 % en 2021.

 

Même embellie pour les véhicules électriques et hybrides. Les ventes de voitures électriques ont représenté 3 140 exemplaires au 1er semestre soit une hausse de près de 34 % par rapport à 2016. Les véhicules hybrides se sont quant à eux écoulés à 9 200 unités pour une augmentation avoisinant 24 % au 1er semestre 2017.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier