Actualité de l'assurance : flotte automobile

Le courtier Théorème dévoile son bilan de l'assurance flottes

Publié le 14 mai 2018
 | Rédigé par
158 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

A l’occasion d’une récente conférence de presse, le courtier Théorème a dressé le bilan des contrats d’assurances flottes automobiles pour l’année 2016. L’on apprend notamment qu’en France, ce marché spécifique a été dominé par AXA, le groupe Covéa (MAAF, MMA et GMF) et Groupama. Explications.

 

Generali et Allianz aux pieds du podium

Si l’on en croit les données chiffrées dévoilées par Théorème, le marché français de l’assurance flotte a été dominé en 2016 par Groupama (15,4 % des contrats), AXA (31,7 %) et Covéa (16,4 %). Autrement dit, ces acteurs de l’assurance représente à eux trois plus de 63 % du total des cotisations d’assurance flotte enregistrées en 2016.

 

Aux pieds du podium, l’on trouve Generali (4,6 % des assurances flottes souscrites) et surtout Allianz (9 % des contrats pour une progression estimée à 8 %).

 

Chargé de clientèle chez le courtier Théorème, Étienne de Font-Réaulx a rappelé que la « branche automobile » était « techniquement déficitaire ». En cause notamment, la hausse significative des indemnités versées pour les sinistres de type corporel dont le coût s’est envolé de plus de 89 % au cours de la décennie écoulée pour atteindre 5,4 millions en 2015. Il a évoqué aussi l’impact des aléas climatiques sur le montant des réparations.

 

Des applications pour accompagner le conducteur

Sans surprise, cette augmentation des coûts s’est traduite par une hausse des primes d’assurance flotte auto. Toutefois, Étienne de Font-Réaulx a signalé qu’il n’existait en la matière aucune espèce de fatalité et qu’il était possible d’alléger ces primes en ayant recours à l’auto-assurance « pilotée ».

 

Autre solution pour une assurance flotte moins onéreuse : le développement d’applications par des entreprises tierces qui permettent aux conducteurs de bénéficier d’un accompagnement pour la gestion de sinistre. Un tel dispositif peut par exemple servir à la réalisation d’expertise sur le véhicule d’entreprise évitant tout déplacement au garage et être utilisé pour la prise d’un rendez-vous auprès du garagiste si nécessaire.

Pour mémoire, à l’instar des particuliers, la souscription d’une assurance flotte automobile est obligatoire pour l’entreprise.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier