Actualité de l'assurance : flotte automobile

Flottes d'entreprise : l'avènement de la voiture partagée ?

Publié le 14 novembre 2016
 | Rédigé par
Les flottes à l'épreuve de l'érosion du concept de propriété automobile

Avec l'érosion du concept de propriété automobile, les constructeurs automobiles n’ont plus le choix. Ils vont devoir mettre au point de nouvelles stratégies pour continuer à jouer un rôle. Cité par Le Point, Carlos Tavares, PDG du groupe PSA, évoque par exemple un « nouvel objectif » : « devenir un fournisseur de mobilité ». Cela concerne notamment les flottes automobiles d’entreprise. Explications.

Jusqu’à 10 % des déplacements routiers

Dans l’Hexagone, les ventes de voitures aux entreprises représentent la moitié des immatriculations et sans surprise les gestionnaires de flottes s’intéressent à ces nouveaux modes de consommation de l’automobile qui apparaissent comme des sources d’économies et d’amélioration de la gestion des parcs.

D’ailleurs, si l’on en croit une étude réalisée par Roland ­Berger et qui tient compte des millions de kilomètres par passager (PKM), les nouveaux usages de la voiture proposés par exemple par Uber, BlaBlaCar ou Ubeeqo représenteront entre 5 et 10 % des déplacements routiers d’ici 2025.

Une « possession automobile partagée »

Toutefois, il y a fort à parier que la notion même de propriété automobile ne disparaîtra pas complètement.

En effet, le concept de « possession automobile partagée » (« car ownership sharing » en anglais) est d’ores et déjà à l’œuvre sous les efforts conjugués de start-up et de constructeurs automobiles.

Dans un tel cas de figure, le client demeure l’utilisateur principal du véhicule motorisé dans le cadre d’un contrat de location longue durée (LDD) bénéficiant d’un droit d’accès prioritaire mais son véhicule peut être utilisé par d’autres automobilistes, ce qui se traduit par une réduction des coûts.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier