Actualité de l'assurance : flotte automobile

Les ventes de véhicules d'entreprise reculent en octobre 2016

Publié le 18 novembre 2016
 | Rédigé par
-3,2 % pour les ventes de véhicules d'entreprise en octobre 2016

Selon les derniers chiffres dévoilés par l’Observatoire du Véhicule d'Entreprise (OVE), les immatriculations de véhicules d’entreprise ont enregistré une baisse de 3,2 % en octobre dernier.  Malgré tout, c’est la hausse qui prévaut depuis le début de l’année et les véhicules diesel poursuivent leur domination au sein des flottes motorisées d’entreprise. Coup de projecteur.

Les ventes de VP et VUL en baisse

En octobre 2016, les ventes de véhicules particuliers (VP) et de véhicules utilitaires légers (VUL) ont baissé de 3,2 % avec 65 984 exemplaires écoulés par comparaison avec les chiffres de l’année dernière à même époque.

A y regarder de plus près, ce sont les VUL qui ont connu la plus forte baisse avec un recul des ventes estimé à 6,6 % et 27 252 unités vendues. Les VP quant à eux ont vu leurs immatriculations reculer de seulement 0,7 % avec 38 742 engins écoulés.

Toutefois, depuis janvier, les immatriculations enregistrées restent en hausse (+8,4 %) avec 638 225 véhicules vendus au cours des 10 derniers mois. Plus précisément, les ventes de VUL ont bondi de 6,8 % et celles de VP de 9,5 %.

+40,2 % en un an pour les véhicules électriques

Si l’on s’intéresse aux motorisations des véhicules d’entreprise vendus, le diesel continue à être largement plébiscité représentant 86 % des parts de marché en France. De leur côté, les motorisations essence ont atteint 10,71 % de parts de marché.

Et les véhicules électriques d’entreprise ? Par rapport à octobre 2015, ils ont enregistré le mois dernier une hausse de 40,2 % et, depuis le début de l’année,  ce sont 7 648 VP et VU électriques qui ont trouvé preneur auprès des entreprises françaises.

Enfin, les ventes de véhicules hybrides continuent leur chute avec une baisse de 1,92 % enregistrée en octobre dernier et une dégringolade de 17,2 % des immatriculations depuis le début de l’année 2016.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier