Actualité de l'assurance : flotte automobile

Même avantage fiscal pour l'essence et le diesel

Publié le 05 novembre 2016
 | Rédigé par
Même régime fiscal pour l'essence et le diesel

Les députés ont récemment voté en faveur de l’extension progressive à l’essence de l’avantage fiscal accordé aux entreprises pour le diesel. Bien entendu, une telle décision ne sera pas sans conséquences. Coup de projecteur.

L’équilibre fiscal en 2021

De manière quasiment unanime, les députés ont décidé d’étendre à l’essence l’avantage fiscal qui bénéficiait jusqu’ici aux entreprises utilisatrices de diesel.

Cette décision est loin d’être anodine. En effet, la moitié des voitures vendues dans l’Hexagone s'en vont rejoindre les flottes automobiles d’entreprises. Bien entendu, se sont généralement les motorisations diesel qui sont privilégiées pour bénéficier de l’avantage fiscal qui leur est attaché.

Dès l’année prochaine, la 1e étape de cette mesure consistera en une déductibilité de 10 % qui augmentera progressivement pour atteindre 80 % pour les voitures particulières et 100 % pour les véhicules utilitaires légers (VUL) en 2021.

Un vote « historique » ?

Au cours des prochaines années, cette égalité fiscale entre diesel et essence devrait entraîner un changement dans la stratégie des gestionnaires de parc automobile.

En pratique, on constate effectivement qu’une voiture essence coûte moins cher à l’achat d’un véhicule diesel et à la pompe ce dernier consomme moins que la première citée. Il reviendra donc aux gestionnaires de peser le pour et le contre sans que l’avantage fiscal n’entre plus en ligne de compte.

Notez enfin que plusieurs députés se sont félicités de ce nouvel équilibre fiscal, parlant même d’un vote « historique ».

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier