Actualité de l'assurance : flotte automobile

Flotte auto : la voiture électrique marginale en entreprise

Publié le 24 janvier 2012
 | Rédigé par
voiture-verte-electrique-prise
En dépit d’une importante communication, l’automobile électrique peine à séduire tout à fait les entreprises françaises. Son adoption en milieu professionnel a effectivement démarré de façon assez lente dans l’Hexagone. Explications.

184 véhicules électriques immatriculés en 2010...

Ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, Eric Besson a profité d’une récente table ronde en compagnie des constructeurs automobiles pour saluer le succès de la mobilisation gouvernementale en faveur de la voiture décarbonée.

D’ailleurs, lors de cet événement, le ministre a signé une charte avec les industriels pour accélérer le développement des véhicules électriques et hybrides en France, technologies qui, selon Eric Besson, devraient générer plus de 25 milliards d’euros d’ici 2025.

Or, l’on note aujourd’hui que les flottes automobiles comptent assez peu de véhicules électriques et hybrides. Des chiffres ? En 2010, l’on a immatriculé seulement 184 véhicules électriques en France. Heureusement, l’on a fait mieux en 2011 avec 955 nouveaux véhicules électriques sur les sept premiers mois de l’année.

Une offre auto qui s’adapte

Comment développer l’auto électrique en France ? Les constructeurs automobiles sont unanimes pour considérer que son essor passera par les sociétés.

Ainsi, les acteurs du secteur ont décidé de formuler une offre adaptée à la demande des entreprises. Par exemple, Arval organise depuis deux années une journée, la Green Mobility Day, consacrée à la mobilité durable. Cette journée spéciale a déjà permis à 400 personnes de découvrir plus de 70 autos électriques et hybrides et d’en essayer la moitié.


L’œil d’AssurlandPro : Orange vient de moderniser sa flotte auto grâce à plusieurs dizaines de Citroën rutilantes et flambant neuves. Plus d’infos dans l’article Flotte auto : 70 Citroën DS3 aux couleurs d'Orange.


Source : Le Figaro

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier