Actualité de l'assurance : flotte automobile

ENGIE opte pour l'auto-partage électrique

Publié le 28 octobre 2015
 | Rédigé par
Auto-partage : la solution choisie par ENGIE pour ses véhicules électriques

A l’instar d’autres acteurs de l’économie, la société ENGIE, anciennement dénommée « GDG-Suez », a choisi l’auto-partage pour sa flotte de voitures électriques. Un projet pilote qui concerne notamment son siège situé à La Défense. Coup de projecteur.

8 ZOE et 2 eUp !

Décidé en fin d’année dernière, le projet d’ENGIE relatif à l’auto-partage de ses engins électriques concerne une dizaine de véhicules propres mis à la disposition des milliers de collaborateurs présents dans les tours T1 et T2 de La Défense.

A son lancement au mois de juin 2015, ce projet comptait huit véhicules Renault ZOE ainsi que deux Volkswagen eUp ! qui, pour leur alimentation, peuvent compter sur cinq bornes Powerdale à charge semi-rapide.

Au bout de trois mois d’utilisation seulement, on a déjà recensé plus d’une centaine d’inscrits, plus de 130 allers-retours au volant de ces véhicules respectueux de l’environnement et 600 kilogrammes de dioxyde de carbone (CO2) économisés.

Réserver son véhicule propre

Au quotidien, le projet d’auto-partage fonctionne grâce à un système de réservation via un serveur intranet. D’ailleurs, il sera bientôt envisageable de réserver par téléphone portable.

Grâce à ce système, il est possible de réserver le véhicule électrique pour une heure précise. Il intègre alors la liste des engins « prêts à partir » et un mail de confirmation est envoyé au collaborateur concerné qui pourra accéder à son véhicule grâce à une simple carte.

A noter que, pour ceux et celles qui n’ont jamais conduit un véhicule électrique ni un engin à boîte automatique, des films ainsi que des formations ont été spécialement mis au point.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier