Actualité de l'assurance : flotte automobile

Flotte auto : l'heure est au partage

Publié le 06 septembre 2015
 | Rédigé par
Flotte auto : la mutualisation pour économiser

A y regarder de plus près, chaque véhicule appartenant à la flotte auto de l’entreprise ne roule que 5 % du temps. Malgré cette utilisation très épisodique, son coût reste important et peut représenter une lourde charge pour l’entreprise. Toutefois, pour y remédier, de nouveaux usages davantage orientés vers le partage ont vu le jour. Coup de projecteur.

Un achat mutualisé

Pour l’entreprise, le budget consacré au parc automobile peut être conséquent eu égard aux différents frais engagés (assurance flotte automobile, entretien, carburant, taxes diverses,…).

Toutefois, il existe une solution : la mutualisation pour alléger les différentes dépenses à engager en se réunissant au sein de groupement d’entreprises ou de clubs d’entrepreneurs.

Cette mutualisation prend tout son sens au moment de l’achat du véhicule motorisé. En effet, les constructeurs automobiles ont conçu des offres et formules spécialement pensées pour les entreprises. Toutefois, la facture ne sera pas la même selon que ce sont une, deux ou une dizaine d’automobiles qui sont achetées par l’entreprise. D’où, l’intérêt de se regrouper.

Un usage partagé

Au-delà de l’achat du véhicule à proprement parler, il est aussi possible d’opter pour la mutualisation de l’usage.

Cette option n’est pertinente et viable qu’à la condition que les véhicules partagés soient disponibles de manière immédiate et sans la moindre contrainte. Il convient également que le nombre d’automobiles corresponde tout à fait aux besoins des différentes entreprises concernées.

Pour la gestion de ce parc motorisé partagé, diverses solutions sont envisageables dont le système de conciergerie confié à un ou plusieurs salariés dont la mission consistera à gérer le planning et les clés des véhicules. Il est également envisageable de mettre en place un système de réservation en ligne avec cartes et codes pour accéder aux véhicules de la flotte automobile mais cette option apparaît plutôt complexe.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier