Actualité de l'assurance : épargne salariale

Epargne salariale : Finansol demande un forfait social réduit pour l'épargne solidaire

Publié le 18 juillet 2012
 | Rédigé par
Finansol pour un forfait social réduit
En écho au nouveau projet de loi de finances rectificative (PLFR) - n’hésitez pas à lire notre article L'épargne salariale bientôt mise à contribution - Finansol, association bien connue, souhaite que l’épargne solidaire se voie appliquer un forfait social moins élevé que celui annoncé. Revue de détails.

Une atteinte directe au développement de la finance solidaire

Alors que, dans son projet de loi de finances rectificative pour 2012 (PLFR 2012), le gouvernement prévoit le relèvement du forfait social de 8 à 20 % pour l’épargne salariale, Finansol craint pour la finance solidaire.

Par la voix de sa directrice et co-fondatrice, Sophie des Mazery, l’association redoute effectivement que cela ne porte « directement atteinte au développement de la finance solidaire ».

Car, si les placements labellisés de Finansol représentent pour l’heure « seulement » 3,55 milliards d'euros, soit 0,1 % du patrimoine financier des Français, Finansol espère que les ménages investiront jusqu’à 1 % de leurs finances.

Finansol en faveur d’un taux à 16 %

Sophie des Mazery rappelle les bienfaits des actions menées par les sociétés solidaires : « En 10 ans, grâce à ces entreprises, 200 000 emplois non délocalisables ont ainsi été créés ou consolidés, 82 700 entreprises ont pu être soutenues et près de 35 000 personnes ont retrouvé un logement décent ».

C’est pourquoi Finansol demande que l’épargne solidaire bénéficie d’un taux de forfait social réduit à 16 % dès lors que les investissements bénéficient à des « fonds d'épargne salariale solidaires ».


L’œil d’Assurlandpro.com : malgré les soubresauts, remous et tumultes économiques, la finance solidaire fait front et ne rompt pas. Loin de là ! Chiffres et infos dans notre article L'épargne solidaire ne craint pas la crise.


Source : Toutsurlesplacements

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier