Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Taxi : l'appli eCab arrive dans de nouvelles villes

Publié le 13 novembre 2014
 | Rédigé par
L'entreprise Taxis G7 lance son appli eCab

En fin d’année dernière, c’est la capitale française accueillait l’application eCab qui permet de réserver un taxi. Aujourd’hui, c’est Lyon qui en bénéfice et l’ancienne capitale des Gaules sera rejointe par six autres villes d’ici la fin de l’année. Et ce n’est qu’un début ! Coup de projecteur.

Une extension à plusieurs villes françaises

L’application eCab a vu le jour l’année dernière et la ville de Paris a été la première à tester cette nouveauté qui permet de réserver un taxi à l’avance.

Au début du mois de novembre, l’entreprise Taxis G7 qui propose cette appli a décidé de l’étendre à la ville de Lyon. Depuis, les hommes d’affaires qui voyagent pour des motifs professionnels dans la ville lyonnaise peuvent donc passer commande pour un taxi et accéder à un suivi.

Après Lyon, six autres villes devraient bénéficier de cette application, à savoir Rennes, Douai, Reims, Lille, Aix-en-Provence et enfin Bordeaux.

Avant que cette année ne se termine, eCab devrait être présent dans ces villes françaises mais Taxis G7 ne compte pas s’arrêter là puisque l’entreprise prévoit de déployer son appli dans d’autres villes de l’Hexagone en début d’année prochaine.

L’Europe et le monde aussi

L’appli eCab prévoit aussi un déploiement à l’échelle européenne et internationale. Elle est proposée à Bruxelles depuis le printemps dernier et elle est également disponible à Amsterdam.

L’entreprise veut s’étendre à l’international en visant le Canada et l’Inde. En Europe, elle prévoit l’ajout de dix nouvelles villes. Au total, vingt villes accueilleront eCab, des villes dans lesquelles les consommateurs pourront choisir la prestation qui leur convient, réaliser un suivi de l’arrivée du taxi et apprécier la prestation offerte par le professionnel.

Dans le cadre de ses activités, le conducteur d’un  taxi ne doit pas hésiter à souscrire une assurance professionnelle. En effet, cette précaution lui permettra d’être couvert pour les préjudices éventuellement causés à ses clients.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier