Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Insolite : louer des fauteuils dans un salon de coiffure

Publié le 03 novembre 2014
 | Rédigé par
Coiffure : et si vous louiez les fauteuils du salon ?

Pour ouvrir son propre salon de coiffure, il ne suffit pas d’avoir du talent. Il faut aussi posséder des ressources financières. D’ailleurs, c’est bien souvent le capital de départ qui manque aux coiffeurs mais il existe une solution : la location des fauteuils du salon de coiffure. Coup de projecteur.

Se lancer à son compte et sans salon

Bertrand Janin, ancien coiffeur à la retraite originaire de Bourgogne, a eu l’idée de la location de fauteuils dans un salon de coiffure. Une pratique déjà répandue aux Etats-Unis et en Suède notamment.

Bertrand Janin a fait l’acquisition de trois salons de coiffure situés en Chalon-sur-Saône dont il loue les fauteuils. Le concept est simple : M. Janin reste propriétaire et, d’office, s’acquitte de toutes les charges « classiques » liées au salon. Son sous-locataire, lui, assure le paiement régulier et mensuel d’un loyer fixe pour pouvoir utiliser ses places dans le salon.

 Mr Janin, précurseur de ce concept dans l’Hexagone, souligne également que le sous-locataire est libre d’y travailler à l’heure et au jour de son choix.

Un concept de plus en plus répandu en France

Le système, initié en France par Mr Janin, prend vite de l’ampleur et se propage même jusqu’à Dijon, région dans laquelle deux coiffeurs à leur compte sous-louent des fauteuils, dans un salon situé sur l’avenue du Drapeau.

Ce système a plusieurs avantages et dispense les coiffeurs du poids des contraintes administratives. D’ailleurs, il est aussi adapté aux débutants comme aux retraités en fin de carrière qui semblent attirés par la location de fauteuils.

A l’heure actuelle, ce concept a déjà séduit une dizaine de salons en France, et pas seulement en Bourgogne.

Qu’il loue un fauteuil ou possède son propre salon, un coiffeur doit avoir une assurance artisan commerçant qui lui permettra d’être convenablement couvet dans le cadre de ses activités, et notamment dans ses rapports avec les clients.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier