Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Assurance auto et taxis : quelle type d'assurance souscrire ?

Publié le 01 septembre 2013
 | Rédigé par
Taxi : munissez vous de votre licence

En France, les chauffeurs de taxi sont nombreux et les statistiques en dénombrent plus de 50 000. Ces derniers sont classés sous trois catégories à savoir les salariés, les locataires ou encore les artisans. En fonction des catégories, ces derniers souscrivent un contrat d’assurance auto adapté. Zoom sur l’assurance du taxi.

Quel type de véhicule est le taxi ?

Un taxi est un moyen de locomotion public proposant des voyages privés, partout dans une ville. Il est reconnaissable par son voyant lumineux qui diffère d’un taxi à un autre. Chaque chauffeur de taxi doit impérativement mettre en évidence sur son pare-brise son autorisation de stationnement ainsi que sa carte professionnelle.

L’assurance auto pour un taxi indépendant

La majorité des chauffeurs de taxi sont autonomes et ils sont considérés comme des artisans, dès lors qu’ils obtiennent leur licence. Le délai d’attente pour l’obtention de cette licence peut s’avérer plus ou moins long. Par exemple, il est possible d’en acquérir une auprès d’un chauffeur ayant pris sa retraite. Côté assurance, il est à savoir que les chauffeurs de taxi indépendant doivent détenir une assurance auto couvrant les dégâts humains et matériels.

L’assurance auto pour un taxi de location

Les taxis locataires possèdent une licence de location provenant d’autres chauffeurs de taxi ou encore d’une association de taxis et qui est exclusivement reliée à un véhicule. Le chauffeur de taxi de location a alors le choix de louer ou encore d’acheter le véhicule en question. Dans le cas où le chauffeur devient le propriétaire du taxi, il est dans l’obligation de souscrire une assurance personnelle contre les accidents touchant le client ou encore le véhicule. Si en revanche le chauffeur loue le taxi, le propriétaire du véhicule doit se charger de l’assurance. Mais quoi qu’il en soit, le chauffeur doit tout de même connaître en détail les modalités de son assurance.

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier