Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

Les auto-entrepreneurs veulent l'assurance chômage

Publié le 28 juin 2017
 | Rédigé par
L'Observatoire de l'UAE décrypte les besoins des auto-entrepreneurs

La nouvelle édition de l’Observatoire de l'Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) aide à y voir plus clair en ce qui concerne les aspirations des travailleurs indépendants. Ils veulent notamment bénéficier du « paquet social ». Coup de projecteur.

 

Les promesses du président Macron

Dans l’Hexagone, on compte 1,1 million d’auto-entrepreneurs et, selon la promesse du nouveau président Emmanuel Macron, il devrait profiter d’une ouverture de leurs droits à l’assurance chômage ainsi que du relèvement des plafonds de chiffre d’affaires (CA) pour accéder au régime de l’auto-entrepreneur.

 

L’Observatoire réalisé par OpinionWay pour l’UAE avec le concours de la Fondation Le Roch Les Mousquetaires s’intéresse aux attentes des 2,8 millions de travailleurs indépendants recensés en France parmi lesquels l’on trouve bien entendu des auto-entrepreneurs.

 

Le profil des travailleurs indépendants

Grâce à Le Figaro qui s'est procuré les principaux résultats de cette étude, l’on apprend que le travail indépendant n’est pas un choix par défaut puisque près de la moitié des répondants (ndlr : 48 %) dit avoir choisi ce régime pour bénéficier de « davantage de liberté » dans l’exercice d’une activité professionnelle. Travailler en indépendant est apparu comme un moyen d’en finir avec le chômage pour 25 % des sondés et pour compléter un emploi à temps partiel pour 6 % d’entre eux.

 

Quant au profil des indépendants, 45 % d’entre eux sont des femmes, 47 % sont âgés de plus de 50 ans, 66 % n’exercent pas d’autre activité professionnelle, 35 % travaillent dans le service aux entreprises, 26 % dans le service aux particuliers, 7 % dans le bâtiment et les travaux publics (BTP) et enfin 6 % dans le secteur industriel.

 

Parmi les demandes prioritaires des travailleurs indépendants, l’on trouve la refonte ou la suppression du régime social des indépendants (RSI) (66 %), la convergence des systèmes de retraite salariés et indépendants (34 %) ainsi que de protection sociale (34 %) mais aussi la mise en place d'une allocation perte d'activité (21 %). Ces professionnels souhaitent également qu’il soit possible d’exercer une activité professionnelle en qualité d’indépendant dans les secteurs du tourisme (86 %), du sport (85 %), de l’artisanat (84 %) et du social (63 %).

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier