Fiches pratiques de l'assurance : mutuelle santé collective

Mutuelle santé collective : les « pour » et les « contre »

Publié le 31 mars 2015
417 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
Assurance santé collective : tout ce qu'il faut savoir

Le nombre des sociétés adoptant la mutuelle santé collective connaît une hausse constante et encore plus sous l’effet de la généralisation de la complémentaire d’entreprise. En pratique, la mutuelle collective peut avoir un caractère obligatoire ou facultatif selon les dispositions prises par l’entreprise. Dans le cas d’une mutuelle facultative, le choix du salarié est libre. Explications.

Le principe de la mutuelle santé collective

La mutuelle santé collective concerne tout le personnel d’une société. Au même titre qu’un contrat individuel, ce contrat collectif joue également un rôle important dans la prise en charge des frais médicaux des salariés, si ce n’est qu’ici, l’employeur prend en charge une partie des cotisations de chacun de ses employés. Ainsi, cela laissera une partie des frais seulement à la charge de chaque employé.

Outre la prise en charge partielle des frais de santé des salariés, la mutuelle santé collective peut profiter également à leurs familles.

Le niveau de couverture

Si pour le salarié, le fait de bénéficier d’une mutuelle santé collective permet d’économiser sur les cotisations d’assurance, ce type de complémentaire santé présente tout de même certains inconvénients à ne pas négliger.

Contrairement à la complémentaire santé individuelle, le niveau de couverture ne correspond pas forcément aux besoins du salarié et de sa famille, surtout si l’un des membres de la famille nécessite des soins spécifiques ne figurant pas parmi les soins pris en charge par la complémentaire santé collective. Dans ce cas, le salarié doit souscrire un autre contrat, en complément de celui choisi par l’entreprise mais la totalité des cotisations de son contrat individuel sera alors à sa charge.

Si le salarié ou les membres de sa famille ne nécessitent aucun traitement ou soin spécifique, une bonne complémentaire santé collective pourra parfaitement convenir.

A noter qu'à partir du 1er janvier 2016, toute entreprise devra être en mesure de proposer une mutuelle d'entreprise à ses salariés de droit privé. Découvrez en quoi consiste cette nouvelle obligation grâce à l'infographie ci-dessous :

 

Le point sur la généralistion de la mutuelle d'entreprise

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier