Actualité de l'assurance : retraite Madelin

Retraite : le point sur les contrats Madelin en 2011

Publié le 25 mai 2012
 | Rédigé par
homme-ordinateur
A défaut de posséder une assurance retraite, peut-être disposez-vous d’un contrat Madelin. S’agissant de ce type particulier de conventions, sachez que la Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (GEMA) ont dévoilé ses performances pour l’année 2011. Tour d’horizon.

Retraite : qu’est-ce qu’un contrat « Madelin » ?

Commençons par le début : en quoi consiste le contrat Madelin ? Comme le rappelle fort justement la FFSA, ce contrat doit son nom à la loi Madelin qui permet la déduction fiscale sous conditions des cotisations versées par l’entrepreneur individuel pour la constitution d’une retraite complémentaire.

Retraite : 88 000 nouveaux contrats Madelin, 960 000 en cours

En 2011, ce sont 88 000 nouveaux contrats de retraite Madelin qui ont été souscrits auprès des sociétés d’assurances, ce qui porte à 960 000 le nombre de contrats en cours au 31 décembre 2011, soit une progression de 4 % par rapport à 2010.

Cette étude conjointe du GEMA et de la FFSA recèle d’autres enseignements chiffrés pour 2011 :
• 94 % des contrats en phase de constitution, 6 % en phase de liquidation
• 45 % des travailleurs non salariés (TNS) possédaient un contrat en phase de constitution
• 2,3 milliards d'euros de cotisations versés (+ 7 % en un an)
• 711 millions d'euros de prestations versés par les sociétés d’assurances au titre des contrats Madelin (+ 24 % par rapport à 2010)
• un encours moyen à 19 900 euros (+ 5 % en une année) pour les contrats en phase de constitution, 39 000 euros pour les contrats en phase de liquidation

Retraite : 8 100 nouveaux contrats « Madelin agricole », 297 000 en cours

Quid du contrat Madelin agricole ? Ce pendant agricole du contrat Madelin affiche aussi une progression des souscriptions en 2011 à + 3 % et 8 100 nouveaux contrats.

Au total, fin 2011, l’on enregistrait 297 000 contrats en cours (+ 2 % en un an) dont 89 % en phase de constitution et 11 % en phase de liquidation.

Plus loin, cette étude apparaît riche d’autres chiffres :
• 242 millions d'euros de cotisations versées l’année dernière (+ 8 % par rapport à 2010)
• 70,7 millions d'euros de prestations versées en 2011 pour les contrats de retraite complémentaire des exploitants agricoles en 2011 (+ 15 % par rapport à 2010)
• un encours moyen à 11 700 euros (+ 6 % en une année) pour les contrats en phase de constitution, 20 300 euros pour les contrats en phase de liquidation


L’œil d’Assurlandpro.com : qu’il soit question ou non de retraite collective, les salariés du secteur privé paraissent moins informés que les fonctionnaires. Plus de précisions sur ce point précis vous attendent à l’article Retraite : les fonctionnaires bien préparés et informés.


Source : FFSA.fr

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier