Actualités de l'assurance pour les professions libérales

Un code de déontologie pour les infirmiers

Publié le 14 décembre 2016
 | Rédigé par
Le code de déontologie des infirmiers publié au JO

L’on trouve dans l’Hexagone 600 000 infirmiers. Leur activité se trouve désormais encadrée par un code de déontologie spécifique et son application a été confiée au Conseil de l’ordre des infirmiers. Coup de projecteur.

Un texte attendu par le Conseil de l’ordre

En France, cela fait plusieurs décennies que les médecins et les sages-femmes possèdent leur code de déontologie. C’est aujourd’hui au tour des infirmiers.

En effet, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a récemment publié au Journal officiel (JO) ce texte appelé de ses vœux par le Conseil de l’ordre depuis 2006, année de sa création.

De manière classique, le code de déontologie des infirmiers renferme l’ensemble des droits et devoirs des professionnels de santé dont 100 000 infirmiers libéraux.

Une « communication publique » encadrée

Dans le détail, on constate notamment qu’en matière d’installation, l’infirmier libéral peut légitimement s’installer dans le même immeuble qu’un autre infirmier. Seule condition : avoir obtenu son accord préalable ou, à défaut, l’assentiment du Conseil de l’ordre.

Il apparaît aussi que le texte ne se limite pas aux seules règles relatives à l’installation. Par exemple, l’une de ses dispositions prévoit que, dans le cadre d’une « communication publique », l’infirmier doit faire « preuve de prudence dans ses propos » et de « circonspection » lorsqu’il s’agit d’évoquer son « appartenance à la profession ».

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier