Actualités de l'assurance pour les professions libérales

Rapport de la Cour des comptes : infirmiers et kinés épinglés

Publié le 22 septembre 2015
 | Rédigé par
Kinésithérapeutes et infirmiers épinglés par la Cour des comptes

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes a proposé la mise sous surveillance financière des kinésithérapeutes et des infirmiers libéraux. Elle justifie une telle proposition par la hausse annuelle de 5,7 % des dépenses de santé enregistrée pour ces activités depuis l’an 2000. Coup de projecteur.

Un déficit de 10,7 milliards d’euros

Cette année encore, la Cour des comptes a rendu son rapport dédié aux dépenses publiques et notamment à l’Assurance maladie.

La juridiction financière a cette fois épinglé les infirmiers libéraux et les kinés. En cause, l’augmentation des remboursements par la Sécurité sociale enregistrée tous les ans depuis une dizaine d’années.

L’année dernière, ce sont 10,7 milliards d’euros qui ont été alloués par l’Assurance maladie pour les soins dispensés par ces professionnels.

La Cour souhaite un contrôle accru

Selon la Cour des comptes, le déficit de l’Assurance maladie devrait représenter 7,2 milliards d'euros en 2015 et, pour y remédier, elle propose notamment de mettre en place un contrôle plus strict des dépenses liées aux activités des professions libérales, kinés et infirmiers libéraux en tête, mais aussi de mieux encadrer et réguler leur répartition géographique.

Pour les besoins de ses activités, un praticien doit souscrire une assurance profession libérale. Une telle couverture professionnelle lui permettra notamment de bénéficier d’une prise en charge pour tout différend avec l’un de ses patients.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier