Actualités de l'assurance pour les professions libérales

Le généraliste à la place du médecin du travail ?

Publié le 21 novembre 2014
 | Rédigé par
Simplification : le généraliste au secours du médecin du travail

Le plan de simplification administrative du gouvernement pourrait modifier certains actes médicaux. Ainsi, les médecins généralistes pourraient être autorisés à prendre en charge la visite médicale obligatoire lors de l’embauche. Ce changement vise à faciliter le recrutement et soulager les médecins du travail.

Une mesure de simplification de l’embauche

Selon le président de la République, François Hollande, dans seulement 15 % des cas l’obligation de visite médicale est satisfaite et cela parce que les médecins du travail ne seraient pas assez nombreux.

Du coup, le médecin généraliste pourrait effectuer cette visite si le patient et son état de santé lui sont familiers. Cependant, bien qu’il soit au courant des problèmes de santé du futur employé, il n’est pas tenu de connaître les conditions de travail. Ainsi, la vie professionnelle et les particularités de l’entreprise dans laquelle son patient exercera ses fonctions ne le concernent pas. De même, s’enquérir d’éventuels risques liés à la profession que son patient exercera en se rendant sur son futur lieu de travail ne figure pas non plus dans ses aptitudes.

Un tarif moins élevé pour le médecin traitant

La consultation d’un généraliste pour la visite médicale d’embauche ne coûtera que 23 euros contre 70 euros chez le médecin du travail.

Toutefois, les services de la médecine du travail incluent ceux des infirmiers, psychologues,…etc. D’où, ce tarif plus coûteux. Ainsi, la médecine du travail offre des soins plus poussés dans le cadre des visites médicale d’embauche.

Malgré cette possibilité que les généralistes puissent s’occuper de la visite médicale d’embauche, leur intervention se limitera à la visite proprement dite.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier