Actualités de l'assurance pour les professions libérales

De bonnes nouvelles pour l'Ecole nationale vétérinaire

Publié le 24 novembre 2014
 | Rédigé par
L'ENVA va recevoir de 30 millions d?euros

Le 7 novembre dernier, le ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane Le Foll, était présent à l’école nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA). A cette occasion, il a annoncé l’octroi de 30 millions d’euros à l’établissement, conformément au contrat de plan Etat-région. La somme devrait être versée à partir de 2015 pour une période de six ans.

Un financement pour l’investissement

L’école nationale vétérinaire sise à Maisons-Alfort est vieille de plus de 200 ans. Créée en 1765, elle est reconnue et fréquentée par 700 étudiants dont la plupart séjournent sur place.

Aujourd’hui, l’établissement a besoin d’une rénovation de son patrimoine immobilier vétuste ainsi que d’une relance de l’investissement en matière de recherches et de formation.

Stéphane Le Foll estime que l’investissement consenti par l’Etat doit permettre à l’ENVA de prospérer pour les 250 années à venir. Michel Herbillon, député-maire de Maisons-Alfort, n’a pas caché sa joie, lui qui demande une telle aide depuis près de vingt ans.

Une participation de la région Ile-de-France

Différentes sources indiquent que la région Ile-de-France apportera son propre financement mais son montant n’a pas encore été dévoilé. Toutefois, Isabelle This Saint-Jean, vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche signale que des précisions seront apportées dans le courant du mois de février 2015.

Le financement octroyé par le gouvernement sera prélevé sur le budget du ministère de l’agriculture tandis que celui de la région d’Ile-de-France sera imputé sur celui de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Une fois qu’il aura achevé ses études, le vétérinaire aura besoin d’une bonne assurance profession libérale. Cela lui permettra d’être couvert dans ses rapports avec sa clientèle.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier