Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Mutuelle santé collective : Malakoff Médéric pense aux PME-TPE

Publié le 03 juillet 2012
 | Rédigé par
lunettes-tableau
Avec sa dernière offre en mutuelle santé collective, l’assureur Malakoff Médéric veut séduire les PME-TPE de l’Hexagone. Pourquoi ? Plus d’un quart d’entre elles n’ont pas encore proposé de complémentaire santé à leurs employés.

Mutuelle santé collective : Malakoff Médéric propose PEPS Eco Active

C’est un marché prometteur que le groupe paritaire Malakoff Médéric veut conquérir : celui des PME-TPE de l’Hexagone.

Il apparaît en effet que 26 % seulement des 3 millions de PME-TPE dénombrées en France ont proposé à leurs salariés une complémentaire santé. Un pourcentage qui atteint 68 % pour les entités qui comptent moins de 10 salariés.

Pour séduire cette catégorie d’entreprises, PEPS Eco Active ne manque pas d’atouts :
• 2 niveaux de gamme avec formules maîtrisées et formules renforcées
• 8 niveaux de garantie
• 50 combinaisons envisageables
• la mise en œuvre de principes relatifs à la gestion du risque

Mutuelle santé collective : entre formules maîtrisées et formules renforcées

Plus spécifiquement, ces formules maîtrisées offrent une protection essentielle qu’il est possible de renforcer en dentaire et optique. Il est également envisageable de les compléter avec un pack bien-être et bien vieillir qui renferme des prestations de confort (sevrage tabagique, ostéopathie,...). À noter que, grâce au réseau Kalivia, cela s’accompagne d’un reste à charge de moindre importance en optique.

A côté, les formules renforcées s’accompagnent d’une protection vraiment complète, notamment en optique et en dentaire. Dans ce cas, PEPS Eco Active propose effectivement une option Modérato qui permet de réduire le montant des cotisations de 10 % en moyenne.


L’œil d’Assurlandpro.com : quel est le sort de la mutuelle santé collective si l’employé ne fait plus partie de l’entreprise ? La réponse dans notre article Mutuelle santé collective : quid en cas de départ de la société ?.


Source : Agefi.fr

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier