Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Généralisation de la mutuelle santé : les intérimaires concernés

Publié le 07 septembre 2015
 | Rédigé par
Intérim : quel impact pour la généralisation de la mutuelle santé collective ?

Fort de ses 25 000 salariés intérimaires adhérents et 60 000 bénéficiaires, le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (Fastt) permet aux intérimaires de bénéficier d’une couverture santé adaptée qui couvrent leurs frais de santé. L’organisme fait aussi œuvre de pédagogie, informe les intérimaires, étudie les devis en optique et dentaire pour éviter de dépenser trop et prépare la généralisation de la mutuelle d’entreprise. Etat des lieux.

Une mutuelle santé spécifique

L’offre d’assurance collective proposée par le Fastt aux intérimaires apparaît particulièrement adaptée à ces salariés ainsi qu’à leurs besoins.

Plus précisément, elle s’illustre par la souplesse de ses conditions en matière de souscription, de maintien et de résiliation. Très concrètement, l’intérimaire peut adhérer dès la première heure de mission et, lorsque l’intérim prend fin, il peut continuer à en bénéficier jusqu’à la fin de l’année.

En matière de résiliation, cette mutuelle santé collective apparaît également très souple. En effet, le salarié intérimaire peut résilier en un mois seulement, ce qui peut s’avérer très utile lorsqu’il obtient un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) assorti d’une mutuelle santé obligatoire.

La généralisation en ligne de mire

A compter du 1er janvier 2016, la généralisation de la mutuelle santé d’entreprise sera effective. Cette réforme concerne aussi les salariés intérimaires qui en bénéficieront s’ils ont cumulé 414 heures de missions au cours des 12 derniers mois.

Grâce à un accord entre les partenaires sociaux du travail temporaire, les garanties d’assurance santé collective seront prises en charge à hauteur de 50 % par l’entreprise et leur bénéfice sera maintenu  gratuitement après la dernière mission d’intérim pendant une période minimale de deux mois sans condition. D’ailleurs, cette durée pourrait être plus longue en fonction de la durée des missions antérieures de l’intérimaire.

Enfin, les intérimaires aux revenus les plus modestes pourront accéder à des aides financières complémentaires grâce à un fonds de solidarité mis en place.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier