Actualité de l'assurance : flotte automobile

La région Ile-de-France sortira du diesel dès 2025

Publié le 27 juin 2018
 | Rédigé par
365 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Après le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) adopté par le Conseil de Paris, la région Ile-de-France a dévoilé sa nouvelle stratégie air-énergie-climat. Elle laisse notamment apparaître une sortie progressive du diesel à compter de 2025 ainsi qu’une sortie pour l’ensemble des motorisations thermiques 5 ans plus tard. Coup de projecteur.

 

Une interdiction en 2 temps des véhicules thermiques

La stratégie air-énergie-climat récemment dévoilée par la région Ile-de-France prévoit une réduction de 20 % de la consommation énergétique régionale pour la période 2018-2030 ainsi que le doublement de la quantité d’énergie renouvelable produite à l’échelle de la région.

 

S’agissant précisément de sa sortie du diesel, l’Ile-de-France a dévoilé un plan en deux temps : d’abord et à partir de 2025, dans la capitale et à l’intérieur du périmètre de l’A86 et ensuite, en 2030, dans toute la grande couronne.

 

Pour les motorisations thermiques, la région a annoncé leur interdiction dans deux zones en 2030 puis en 2040. A noter que des dérogations pourront être accordées aux véhicules d’urgence selon Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France.

 

Une enveloppe de 500 millions d’euros

En complément de cette facette de sa stratégie, la région Ile-de-France apportera son soutien au développement du covoiturage, du vélo ainsi que de la marche à pied à l’image de l’opération « Tous ensemble pour le covoiturage » qui, pendant un trimestre, avait permis aux covoitureurs de bénéficier d’avantages concrets.

 

En outre, la région continuera à rénover métros, trams, bus, trains et autres RER pour permettre une réduction de leur consommation ainsi que de leur impact sur l’environnement. De plus, les professionnels pourront toujours accéder aux aides à l’achat de véhicules à faibles émissions.

 

Enfin, pour financer sa stratégie en faveur d’un air plus respirable en Ile-de-France, la région a pris l’engagement d’investir 500 millions d’euros d’ici 2030 dont 150 millions d’ici 3 ans.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier