Actualité de l'assurance : flotte automobile

Flottes : le marché poursuit sa progression au premier semestre 2019

Publié le 04 juillet 2019
 | Rédigé par
192 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
voiture-homme

La bonne forme du marché français des flottes se poursuit ! Depuis le début de l’année 2019, les immatriculations de véhicules d’entreprise n’ont de cesse d’augmenter et, selon les dernières données chiffrées dévoilées par l’Arval Mobility Observatory, il faut « remonter à juin 2016 » pour retrouver trace d’une performance équivalente au premier semestre sur le marché des flottes.

 

451 629 véhicules au 30 juin 2019

En ce mois de juin 2019, le marché flotte français confirme son dynamisme. En effet, selon les derniers chiffres communiqués par l’Arval Mobility Observatory, anciennement dénommé Observatoire du Véhicule d'Entreprise (OVE), 451 629 véhicules d’entreprise, toutes catégories confondues, ont été mis à la route au premier semestre 2019. Cela correspond à une croissance de 8,08 %, et ce, alors même que la période compte un jour ouvré en moins par rapport à 2018 à même époque.

 

En outre, selon l’Arval Mobility Observatory, ces chiffres viennent confirmer le « rôle essentiel » joué par le marché de véhicule d’entreprise dans l’« animation du marché automobile national », représentant à lui seul plus d’un tiers du total des immatriculations enregistrées au premier semestre 2019 dans l’Hexagone, soit 1,42 millions de véhicules motorisés d’après le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA).

 

Le diesel toujours boudé par l’entreprise

Dans son dernier bilan, l’Arval Mobility Observatory dresse un parallèle avec la bonne forme du marché des automobiles d’entreprise constatée lors du premier semestre 2016.

 

Comme le signale l’Observatoire, le marché flotte avait alors connu une croissance de 13,3 % avec un total de 408 079 véhicules mis à la route, véhicules particuliers (VP) et véhicules utilitaires (VU) confondus.

 

Par type d’énergies, l’essence a connu en cumulé une croissance de 22,31 % des immatriculations au sein des entreprises au 30 juin 2019. Les véhicules électriques quant à eux ont vu leurs immatriculations s’envoler de 46,50 % à 10 586 unités écoulées. Les motorisations hybrides ont également connu la hausse avec un bond des immatriculations estimée à 21,53 %. Enfin, le diesel continue à être boudé par les entreprises avec un recul des immatriculations estimé à 3,67 % au 30 juin 2019.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier