Actualité de l'assurance : flotte automobile

Baromètre 2019 de l'OVE : les gestionnaires de flottes veulent réduire la part du diesel

Publié le 10 juin 2019
 | Rédigé par
177 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
renault-zoe

Il y a quelques jours, l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) a présenté la nouvelle édition de son baromètre annuel consacré aux flottes d’entreprise. Cette étude permet notamment d’avoir un aperçu de la manière dont les parcs motorisés d’entreprise pourraient évoluer à l’avenir dans l’Hexagone.

 

Le nombre des véhicules d’entreprise va progresser 

Le baromètre 2019 de l’OVE permet d’abord de constater que les véhicules motorisés ne sont pas prêts de disparaître des entreprises. En effet, 22 % des gestionnaires de flottes d’entreprise considèrent que le nombre des véhicules détenus par les entreprises va continuer à progresser ; 7 % d’entre eux seulement ont un avis contraire estimant que ce nombre va se réduire.

 

Président de l’OVE, François Piot estime que cette tendance à la hausse du nombre des véhicules composant le parc motorisé des entreprises est « étroitement [liée] à une anticipation assez positive de l’activité économique ». Il évoque également l’existence d’un besoin croissant en matière de « livraisons du dernier kilomètre ».

 

La voiture hybride pour remplacer le diesel

Pour agrandir leur flotte motorisée, les responsables de parc d’entreprise pensent se tourner vers un type particulier de motorisation. Ainsi, près de la moitié d’entre eux (ndlr : 48 %) annonce vouloir réduire encore davantage la part du diesel dans la flotte d’entreprise.

 

Toutefois, cette réduction de la part du diesel ne profitera pas nécessairement aux véhicules essence : un tiers des professionnels interrogés annoncent qu’ils privilégieront les énergies alternatives. D’ailleurs, la majorité d’entre eux (ndlr : 51 %) confient avoir déjà installé au moins une autre technologie ou disent penser à le faire au cours du trimestre à venir.

 

A y regarder de plus près, la voiture hybride est évoquée par 41 % des répondants et par 75 % des grandes entreprises. Les véhicules électriques suivent avec 34 % des sondés et 75 % des grandes structures. Enfin, les véhicules hybrides rechargeables ferment la marche avec 29 % et 68 % respectivement.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier